Sanctuarisation des terres agricoles : Hulot prêt à enterrer l’A45 ?

Invité ce mercredi sur France Info, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire a indiqué vouloir protéger les terres agricoles. Des propos qui mettent à mal le projet d'autoroute A45, dont le tracé est prévu sur une large zone paysanne.

Les terres agricoles sanctuarisées pour pouvoir assurer la souveraineté alimentaire de la France ? C'est en tout cas la volonté de Nicolas Hulot qui a proposé ce mercredi sur France info de "donner un statut au foncier et aux sols". "Je pense qu'il faut avoir une ambition très haute qui est d'aller vers une sécurité et souveraineté alimentaire de la France que nous n'avons pas. Si on continue de consommer avec une telle gourmandise nos terres agricoles, un moment se posera la question de la souveraineté alimentaire. On perd des centaines de milliers d'hectares de terres agricoles. Il faut donner un statut au foncier et au sol. C'est ce que demandent les agriculteurs. Les terres agricoles doivent rester des terres rares qu'il faut protéger. Il faut que chacun y participe : les régions et les territoires", a-t-il déclaré.

Les terres agricoles de l’A45 sanctuarisées ?

Un coup porté à l'A45 ? Comme nous l'écrivons dans notre dossier A45 à paraître ce vendredi dans Lyon Capitale, 375 exploitations sont touchées par le tracé de la future autoroute, ce qui représente des centaines d’hectares de terre cultivable. Un projet, contesté par le monde agricole, qui est désormais entre les mains du ministère des Transports qui n'a plus qu'à signer le décret pour lancer les travaux. Un ministère directement sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et solidaire dirigé par Nicolas Hulot. Élisabeth Borne, la ministre des Transports, ayant par ailleurs déclaré cet été, sa volonté de "faire une pause" sur les grands projets. Reste a savoir sans quel sens ira l'arbitrage ? Les propos de Nicolas Hulot ne manqueront pas de faire réagir opposants et soutiens à l'A45 qui, au cours de l’été, ont déjà écrit au ministre pour l'inciter à trancher dans leur sens.

9 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 31 août 2017

    Impatient de connaître le résultat : 'abandon total de ce projet qui détruit des terres agricoles' ou 'report le temps de trouver tous les fonds nécessaires' ?

  2. Robes Pierre - 31 août 2017

    Une co....ie de plus à son actif, les futurs usagers apprécieront , faut bien dire qu'il ne se lève que rarement de bonne heure pour aller au boulot. et quand bien même il ne fait jamais la queue dans les bouchons.

  3. minecte - 31 août 2017

    Bravo M. le ministre. Il aurait du être ministre de l'environnement sous Sarkozy et jamais on aurait perdu les 150 hectares de terres saccagées pour les accès à un stade privé, celui de l'OL !! Et ce stade ne se serait pas construit à Décines / Montout, mais à Vénissieux / Puisoz, comme à l'origine du projet, avec les accès déjà à disposition.Que de regrets. Mais merci M. HULOT pour la protection des terres restantes, et qui doivent absolument être protégées de la gourmandise de l'homme des villes.

  4. JPaul - 31 août 2017

    Robes, vous devriez prendre plus souvent l'A47 et vous verriez l'inutilité du projet A45 ! Encore cet après midi deux poids lourds (un français et un italien) se croyaient sur un circuit de F1 et faisaient la course doublant les voitures, les camions dans le virage de Corbère notamment et pendant de nombreux kilomètres jusqu'à Givors, c'est vous dire les embouteillages de cette autoroute (vitesse estimée plus de 90 km/h) !!

  5. Robes Pierre - 1 septembre 2017

    JPaul , ça y est t'es libéré ? j’évite soigneusement l'A47 je prends la future A45 (CD42 )dont l'annulation si elle à lieu aura pour prétexte la défense des terres agricoles en vérité les sévères coupes budgétaires , quant au comportement des chauffeurs PL une seule solution le ferroutage 'l'arlésienne' que nos élus ont délaissés au profit du TGV pour aller vite à Paris , résultat on se sait où construire une vois dédiée en vallée du Rhône. A mon petit niveau je vais boycotter tous les produits issus des cultures de ce secteur.

  6. Robes Pierre - 1 septembre 2017

    10h30:: juste un petit aller retour au centre commercial du gier, inaccessible A47 bloquée du pont de Givors à !!!!!!!!!!! Hulot s'en fout il ne fais pas de courses.Ceci promet pour la rentrée.

  7. Robes Pierre - 1 septembre 2017

    petit rectificatif à mon commentaire de 10h30, il semble que l'accident qui s'est produit dans le sens Sud/Nord soit la cause du bouchon A47 , comme quoi cette voie est décidément impactée par tous les avatars régionaux, d'où la nécessité de l'A45 et du COL avec l'accroissement prévisible du trafic.

  8. JPaul - 1 septembre 2017

    Vous avez raison, allez vous reposer !

  9. Robes Pierre - 3 septembre 2017

    JPaul::ton commentaire de 12:08 mérite d'être encadré sous verre dans le genre rien à dire , du niveau des contestataires de l'A45.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut