leo

Meurtre de Leo, 14 ans : il aurait été appâté par une voiture

Le jeune habitant de St-Fons aurait été assassiné pour avoir provoqué des "embrouilles" dans les relations sentimentales des deux suspects, frère et sœur, aujourd'hui écroués. La victime fréquentait des gens plus âgés que lui.

Saura-t-on jamais comment un tel meurtre a pu être perpétré ? Jeudi soir, le petit Leo, 14 ans, a été assassiné à Sablons (Isère). Les trois suspects ont vite été interpellés. C'est le père de l'un d'eux qui s'est rendu à la gendarmerie pour dénoncer le crime. En suivant ses indications, les forces de l'ordre ont trouvé le corps retenu dans des branchages, au bord du Rhône. La victime a été égorgée avant d'être jetée à l'eau. Vraisemblablement déjà morte.

D'après un enquêteur, les trois suspects auraient entrainé Leo à Sablons en lui proposant d'aller voir une voiture. "On pense qu'il conduisait déjà parfois des véhicules", nous a soufflé une source policière. Le mobile reste toujours aussi obscur : le jeune aurait provoqué des "embrouilles" dans les relations sentimentales du frère et de la soeur. "C'est un gosse qui fréquentait des gens plus âgés", indique-t-on au Parquet. Les trois suspects sont toujours écroués. Le plus âgé, ouvrier agricole, était connu des services de police pour des affaires de vol. "Il avait arrêté l'école en troisième", précise un enquêteur.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut