Capture d’écran 2013-11-08 à 19.26.25

Elles guettaient les mamies dans les supérettes

Le mode opératoire était bien pensé. Ces derniers jours, trois femmes sévissaient dans les supérettes de l'agglomération. Celles-ci rôdaient dans les commerces, guettant les personnes âgées. A leur passage en caisse, les délinquantes se tenaient près de leurs victimes, mémorisant leur code de carte bancaire.

Il ne leur restait plus ensuite qu'à provoquer la rencontre, soit à proximité de leur véhicule ou de leur domicile, simulant un malaise. Elles parvenaient ainsi à mettre la main sur les CB et sur de l'argent liquide. "Parfois l'une d'elles jouait le rôle du médecin qui venait porter secours", explique un enquêteur.

Les policiers avaient réussi à les identifier grâce à la vidéosurveillance, et leurs photos avaient été diffusées dans les supérettes. C'est l'une d'elle qui a prévenu les forces de l'ordre alors qu'elles étaient sur le poids de sévir. Nos trois dames ont été interpellées mercredi à 12h45, avenue des Frères Lumière (Lyon 8e). Elles sont âgées de 19, 20 et 31 ans ; elles ont été présentées au Parquet.

à lire également
ARS à Lyon
Le nombre de personnes hospitalisées semble marquer le pas dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Rhône. À l'inverse le nombre de personnes décédées du Covid a de nouveau fortement augmenté ce jeudi. 
7 commentaires
  1. 8sur12 - 9 novembre 2013

    BonjourJe pense que l'on connaît bien la nationalité de' ces dames' ( drôle d'appellation pour des voleuses ), mais par je ne sais quel artifice, nous n'en connaitrons jamais leur origine.!!! Faut-il en permanence se méfier des 'dames' maintenant !!!!

  2. LyobRebelle - 9 novembre 2013

    On applique les consignes journalistiques du gouvernement : on parle de 'dames'...de 'déséquilibrés'....c'est la NOVLANGUE

  3. sam69 - 10 novembre 2013

    bien evidemment tout le monde se doute bien de la nationalité des voleuses mais CENSURE par contre aux elections la il n'y aura pas de censure mais sanctions

  4. Ystary - 10 novembre 2013

    On ne lit que des commentaires racistes sur ce genre d'articles. Merci de faire le ménage avant de publier.

  5. Noé - 11 novembre 2013

    Aux arriérés qui voient font des sous-entendus douteux, (pour ne pas dire les moutons publicitaire du FN), l'expression french shopping est un fléau en Angleterre et Australie. Je vous laisse deviner la couleur de peau de ces personnes. C'est vrai qu'ils devraient faire des lois aussi pour interdire les français sur leur territoire... Et je suis prêt à parier que ces filles là sont bien tout comme vous les aimez, blonde aux yeux bleues à qui l'on donne le bon dieu sans confession.

  6. sam69 - 11 novembre 2013

    Ca m etonnrai qu elles soient blondes

  7. Noé - 11 novembre 2013

    ça m'étonnerait que vous soyez français avec votre orthographe digne d'un immigré clandestin

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut