Des militaires défilant
© MEHDI FEDOUACH / AFP

Cérémonies du 8 mai : la Tête d'Or marche au pas

Militaires et personnalités politiques sont réunis dans le plus grand parc de Lyon en ce dimanche de commémoration de l'armistice du 8 mai 1945, marquant la défaite de l'Allemagne nazie et la fin de la seconde guerre mondiale en Europe.

"Cette commémoration est aussi l’occasion d’un retour sur un passé tragique qui doit éclairer nos engagements aujourd’hui". Les mots rédigés par le maire de Lyon, Gérard Collomb, sur Twitter veulent inscrire la cérémonie dans le présent, alors que le 71e anniversiare de l'armistice du 8 mai 1945 réunit quelque 300 militaires à Lyon. Ils rappellent aussi que Lyon, ville résistante investie par la Gestapo, garde en mémoire le conflit de 39-45.

La cérémonie militaire s'est comme toujours orientée vers le parc de la Tête d'Or, dans le 6e arrondissement. Gérard Collomb et Michel Delpuech, préfet du Rhône, assistent depuis 9 heures ce matin à ces commémorations présidées par le Gouverneur militaire de Lyon, Pierre Chavancy. Après plusieurs allocutions, notamment des Anciens combattants, militaires et politiques gagneront l'île du Souvenir du parc de la Tête d'Or où, point d'orgue de la cérémonie, ils déposeront des gerbes de fleurs au pied du monument du Souvenir.

à lire également
Jusqu'à présent, toute personne qui ne respectait pas le confinement à Lyon et en France était passible d'une amende de 135 euros. Désormais, la première amende sera à 200 euros. Pas moins. Et à 1500 euros en cas de récidive.
Faire défiler vers le haut