Beaujolais : Bernard Perrut demande "l'état de catastrophe naturelle"

Bernard Perrut le débuté-maire de Villefranche-sur-Saône a demandé à Bernard Cazeneuve et Michel Delpuech le cassement en catastrophe naturelle des communes sinistrées du Beaujolais après les orages de ce vendredi et samedi.

Après les forts orages qui se sont abattus sur le Beaujolais ce week-end, le député de la région et Maire de Villefranche-sur-Saône Bernard Perrut a sollicité les services de l'État pour que la zone bénéficie de l'état de catastrophe naturelle : "Bernard Perrut, est intervenu dès ce lundi auprès du Ministre de l'Intérieur et du Préfet pour que soit reconnu l'état de catastrophe naturelle pour les communes sinistrées par les orages et la grêle survenus dans la nuit de vendredi à samedi".

Le député-maire insiste "sur les conséquences dramatiques non seulement pour cette récolte, mais celles à venir, et le besoin de mettre en place toutes les mesures utiles pour accompagner les viticulteurs en détresse, notamment des allègements et reports de charges qui sont indispensables".

Pour que les choses aillent le plus vite possible, il a demandé à Bernard Cazeneuve de "nommer rapidement un sous-préfet à Villefranche et d'exprimer sans plus attendre la considération que porte l'Etat à ce territoire et à ses élus". Une demande qui fait suite au départ en avril dernier vers le Calvados de l'ancien sous-préfet Stéphane Guyon. Aucun successeur n'ayant été annoncé depuis.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut