800px-Lyon_panoramique

ANRU : 7 quartiers prioritaires dans la Métropole de Lyon

Le nouveau programme de renouvellement urbain débute cette année et s’étalera sur dix ans. Dans la métropole de Lyon, 7 quartiers seront particulièrement concernés par les 5 milliards d’euros d'investissement prévus.

800px-Lyon_panoramique ()

L'agglomération lyonnaise vue du sud-est.

Sept quartiers de la métropole de Lyon font partie de la liste des 200 sites d'intérêt national choisis dans le cadre du nouveau “programme national de renouvellement urbain” (NPNRU). Pilotée par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), l'opération mobilisera 5 milliards d'euros entre 2015 et 2024, dont 83 % pour les sites d'intérêt national.

Dans la métropole de Lyon, il s'agit des quartiers de Parilly et du Terraillon à Bron, des Minguettes à Vénissieux, du Mas-du-Taureau à Vaulx-en-Velin, de Saint-Jean/les Buers à Villeurbanne, de la Ville Nouvelle à Rillieux-la-Pape et d'une partie de la Duchère à Lyon (Sauvegarde et Château).

4 quartiers d’intérêt régional

D'autre part, 200 quartiers d'intérêt régional recevront les 17 % restants. 55 d'entre eux ont déjà été déterminés, dont 4 dans la métropole : les Vernes à Givors, l'Arsenal et Carnot-Parmentier à Saint-Fons ainsi que Mermoz et Langlet/Santy dans le 8e arrondissement de Lyon.

Le NPNRU prend la suite du PNRU 1 (2003-2014) tout en rompant avec lui sur certains points : l'accent sera mis sur la dimension écologique des projets et sur le retour de services publics dans ces quartiers. Les mesures concrètes qui seront mises en œuvre restent à déterminer : ils devront s'articuler avec les contrats de ville qui seront signés d'ici à juin 2015 pour les 1 300 quartiers prioritaires.

Légende de la carte ci-dessous :
Légende ()

à lire également
Aurélie Neyret © Antoine Merlet (montage LC)
La dessinatrice lyonnaise Aurélie Neyret vient de réaliser un reportage en BD sur une maternité tenue par MSF. L’auteure des “Carnets de Cerise” raconte ici pourquoi et comment elle est partie et a séjourné à Khost, en Afghanistan. Quittant pour un temps ses pentes de la Croix-Rousse où elle pratique le kung-fu et défend avec conviction ses idées féministes, véganes et écologistes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut