conserve-sardine-belle-iloise-8

Une boutique "la belle-iloise" à Lyon cet été

Après Paris, la conserverie de Quiberon ouvre sa première boutique hors bord de mer. Ce sera à Lyon, en Presqu'Ile, probablement avant l'été.

Capture d’écran 2014-05-15 à 16.47.23 ()

C'est un petit événement en soi. Une boutique La Belle-Iloise s'installe à Lyon cette année. D'après ce qu'on en sait, le magasin ouvrira très probablement avant l'été - ce que n'a pas souhaité confirmer l'entreprise.

Si, à Lyon Capitale, on ne fait en principe pas dans l'ouverture de magasin, la conserverie de Quiberon est l'exception qui confirme la règle.

Avez-vous déjà goûté les sardines entières "Saint-Georges", à l'huile d'olive extra vierge semi-fruitée ? La soupe de poissons de roche ? Les filets de maquereaux au citron et 5 baies ?

sardines-a-l-huile-d-olive-saint-georges-la-belle-iloise-S08 ()

On est catégorique : la belle-iloise, c'est la crème de la crème, la Rolls de la conserve, le dessus du panier de pêche.

"On ne fait que du poisson frais, explique Eric Le Melinaire, son directeur commercial. La sardine, par exemple, est un poisson à la chair extrêmement fragile. Elle s'oxyde très rapidement. La congélation n'arrête pas le processus. A la Belle-Iloise, la sardine est pêchée dans la nuit, elle arrive en conserverie le matin et est appertisée (mise en conserve) dans la journée."

Pas de capture au chalut, requiert la conserverie qui préfère la bolinche, un filet tournant pour ne pas étouffer les poissons.

La conserverie peut se le permettre, privilégiant un positionnement artisanal : tout est fait main, par les "sardinières", sur leurs lignes d'étripage et d'emboîtage.

La Belle-Iloise est un petit acteur. Par an, cela représente 800 tonnes de sardines, 700 tonnes de thon et 300 tonnes de maquereaux.

La boutique lyonnaise sera donc le second magasin hors littoral de la marque. "On a ouvert à Paris en septembre 2013 car il y avait une très forte demande. Pour Lyon, c'est pareil : de nombreux clients nous demandaient d'ouvrir une boutique. Mais fondamentalement, on restera en bord de mer, lié à nos racines."

Les boutiques de Paris et de Lyon seront les deux seules ouvertes en hinterland.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut