Davy Tissot
"Changement de stratégie" pour Davy Tissot

Davy Tissot quitte La Villa Florentine

Le chef de l'hôtel-restaurant des hauteurs de Fourvière part vers de nouveaux horizons. Son second, David Delsart, prend le poste de chef.

Il était arrivé à La Villa Florentine en octobre 2004 et avait sorti sa première carte en décembre. Il aura servi son dernier repas début juillet 2015. Davy Tissot part. "Changement de stratégie" a-t-il sommairement indiqué par texto.

Après un parcours jalonné par de grands noms de la gastronomie française (Paul Bocuse, Philippe Gauvreau, Régis Marcon, Jacques Maximin, Roger Jaloux), Davy Tissot a décroché le Graal de tout cuisinier : le titre de Meilleur Ouvrier de France. Quelques années plus tard, Michelin lui accordait une étoile, avant qu'il soit admis Grand Chef Relais & Châteaux quelques années plus tard parmi 160 autres maître queux de la planète (trois seulement à Lyon).

ADN italien

Davy Tissot excellait à dresser des passerelles entre Piémont et Lyonnais, grands classiques français et clin d'oeil avertis à l'Italie, particulièrement la Sicile, de son enfance (grand-mère insulaire et méditerranéenne) : quenelle de langoustines émulsion de têtes aux champignons sauvages, longe de veau française et asperges blanches braisées en cocotte, "cappelleti" d’osso bucco à la scamorza fumée.

Lorsqu'il avait pris le piano de cet ancien couvent du XVIIe siècle, reconverti en hôtel de luxe cinq étoiles surplombant la Saône et la primatiale Saint-Jean où fut célébré le mariage d'Henri IV et de Marie de Médicis, Davy Tissot s'était dit que lorsque il en aurait marre, il s'arrêterai car il ne voulait pas "devenir aigri".

C'est désormais chose faite.

C'est son second, qu'il a formé en cuisine, Nicolas Delsart, qui a désormais la lourde tâche de prendre les commandes culinaires du joyau Renaissance de Fourvière.

1 commentaire
  1. Bouyette - 10 août 2015

    Quelle mauvaise nouvelle pour lyon et la Villa Florentine de perdre pareil chef. J'ai eu la chance de rencontrer Davy Tissot à deux reprises, et j'ai été marquée par ses qualités de chef: rigueur, exigence et créativité mais également, et c'est plus rare dans ce milieu, ses formidables qualités humaines. L'anecdote qu'il m'avait confié sur le dîner d'anniversaire d'un couple de personnes âgées m'avait touchée. J'espère vraiment que nous aurons le plaisir de le retrouver au sein d'un établissement en rhône alpes! Lyoncapitale, donnez nous vite de ses nouvelles!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut