Lyon : il agressait les jeunes femmes qui rentraient seules la nuit


Par Mathilde Régis
Publié le 20/08/2016  à 11:46
1 réaction

Dans les alentours de la place des Terreaux, un employé de snack-kebab a suivi à plusieurs reprises des jeunes femmes qui rentraient chez elles la nuit en tentant de les embrasser et de les toucher. Arrêté le 1er août dernier, il reste en détention avant de passer en correctionnelle au début du mois de septembre.

Opération de police à Lyon © Tim Douet
© Tim Douet

Le 23 juillet dernier, deux jeunes filles d'une vingtaine d'années se sont plaintes de ce jeune serveur tunisien. Vers minuit rue Désiré, puis vers 4 heures du matin impasse Saint-Polycarpe, l'homme a tenté de les embrasser et de passer ses mains sur les parties intimes de l'une d'entre elles, relate Le Progrès. Le 31 juillet, l'individu recommence sur une troisième victime, cette fois du côté de la place Saint-Nizier.  

Tentative d'alibi

Alors que l'homme a été capté sur les caméras de vidéo surveillance du quartier, il nie les faits qui lui sont reprochés. Pourtant, après inspection de son téléphone portable, la géolocalisation indique également qu'il était bien aux endroits des agressions. Pour sa défense, l'homme indique avoir été auprès de sa femme à leur domicile de Villeurbanne. Cependant, son épouse enverra valser sa tentative d'alibi en indiquant qu'il s'agit d'un mensonge. Cette dernière a demandé le divorce et a quitté Lyon. Depuis le 1er août, l'individu est en détention. Le 9 septembre prochain, une audience correctionnelle devrait déterminer ce qu'encours l'homme. En octobre prochain, le titre de séjour de ce Tunisien expire, après 6 années passées en France.     

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.6/5 (17 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
agressionfemmesnuitterreaux

Vos réactions
1 commentaire

Titre de séjour proche de l'expiration, retour à Carthage.

Signaler un abus | le 01/09/2016  à 08:28 | Posté par  Kasneh  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.