Philippe Val et “la dictature du politiquement correct”


Par Raphaël Ruffier-Fossoul et Aurélien Idéale
Publié le 01/12/2016  à 11:20
Réagissez

L’ancien directeur de Charlie Hebdo et de France Inter était ce mardi l’invité du Crif Auvergne-Rhône-Alpes à l’espace Hillel, pour une conférence sur “le politiquement correct”. Lyon Capitale l’a rencontré.

Philippe Val © DR
Philippe Val.

“Aucune rédaction n'échappe au politiquement correct. Ce n'est jamais acquis de penser librement. Ça demande beaucoup de courage, car c'est une communauté une rédaction. Les gens sont cruels avec ceux qui n'adhèrent pas à la pensée de l'ensemble. Penser librement, cela demande une réflexion sur soi, de la culture… Ce n'est pas ce qui est le plus communément demandé aux gens quand ils sont embauchés, quand ils font des études", analyse Philippe Val.

En piochant manifestement dans ses expériences personnelles – sans doute plus à Charlie Hebdo, qu'il a dirigé pendant dix-sept ans (de 1992 à 2009), qu'à France Inter où il a officié quatre ans (de 2009 à 2014), il ajoute : "Quand on est dans une rédaction et qu'on est en porte-à-faux sur un événement, par exemple le conflit israélo-palestinien, c'est très très violent ce qui se passe. Et puis ça se paye, après, les gens peuvent être ostracisés, on s'en méfie, ils sont marginalisés… C'est animal, presque."

L’intégralité de notre entretien est à visionner ci-dessous.

 

  • Actuellement 2.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2.6/5 (14 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?