@FFA Athletisme

Le vice-champion du monde de trail est Grenoblois

Les Français ont déjoué les pronostics lors des championnats du monde de trail, au Portugal, ce week-end. Grenoble tire son épingle du jeu.

@FFA Athletisme

On attendait l'Espagnol Luis Alberto Hernando, triple champion du monde, chez les hommes, et la la Néo-Zélandaise Ruth Crofth chez les femmes. Au final, c'est le Britannique Jonathan Albon qui décroche l'or et la Française Blandine L'Hirondel qui monte sur la plus haute marche du podium. Le Grenoblois Julien Rancon termine 2e.

Au classement par équipe, les équipes de France masculine et féminine sont sacrées championnes du monde.

@FFA Athletisme

La Chambérienne Clémentine Geoffrey termine 11e et la Roannaise Adeline Roche 10e. Chez les hommes, le Grenoblois Nicolas Martin prend la 5e place, devançant le Tassinois Emmanuel Meyssat (6e place) et le Bellegardine Ludovic Pommeret (7e).

"Une cérémonie de médailles sans la Marseillaise, c'est comme un repas sans fromage" déclarait Philippe Propage, l'entraîneur ligérien de l'équipe de France avant les Mondiaux.

Gros plateau de fromages pour l'équipe de France 2019 !

 

Lire aussi :

Championnats du monde de trail  : une équipe de France à moitié lyonnaise

à lire également
Sur les 369 coureurs qui prendront le départ, samedi 29 juin, de la Western States Endurance Run, le plus ancien 100 miles et l'un des ultra-trails les plus rapides du monde, cinq Français, dont trois de la région, se frotteront à Jim Walmsley, champion en titre et détenteur du record de l’épreuve.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut