Nexus 5X et 6P : prix élevés et concurrence plus agressive

Google a dévoilé ses nouveaux smartphones : les Nexus 5X et 6P. Comme le veut la tradition, cette gamme doit être le fer de lance de la gamme Android. Mais la concurrence n'est plus la même et ces Nexus pourraient avoir plus de mal à s'imposer.

Avec ses Nexus, Google s'associe régulièrement avec des grands constructeurs pour proposer le mètre étalon des smarphones sous Android. Cette année, le géant américain a dévoilé deux mobiles, le Nexus 5X fabriqué par LG et le 6P conçus par Huawei. Quand le premier est doté d'un écran Full HD de 5,2 pouces, le second joue la carte de la phablette avec une surface d'affichage de 5,7 pouces. Les Nexus partent cependant avec plusieurs inconvénients : des prix élevés et une concurrence féroce.

Un Nexus 5X qui se retrouve face à un autre LG

Ainsi, le Nexus 5X sera vendu en France au tarif de 479 euros en 16 Go, 529 euros en 32 Go. Faute de lecteur de carte Micro SD, il faudra privilégier la deuxième version, plus chère, pour ne pas se retrouver à l'étroit. Ainsi le Nexus 5X de LG va se retrouver en concurrence directe avec un autre mobile de la marque : le G4. Ce dernier a quelques avantages non négligeables comme son prix plus bas puisqu'il n'est pas rare de le trouver à 450 voire 399 euros. Il possède aussi une batterie plus grosse et surtout amovible. Le lecteur de carte Micro SD, un écran de 5,5 pouces et un appareil photo 16 mégapixels à stabilisation optique sont là encore des arguments de poids qui pourraient faire pencher la balance en sa faveur. Le Nexus 5X a l'avantage d'être plus léger et plus petit avec un poids de 136 grammes pour des dimensions de 147 x 72,6 et 7,9 mm. De son côté, le LG G4 affiche 155 grammes sur la balance pour 148,9 x 76,1 x 9,8 mm. Paradoxalement, le plus grand concurrent du Nexus 5X pourrait bien être son grand frère.

Un grand frère envahissant

Le Nexus 6P sera vendu à 649 euros en version 32 Go, soit 120 euros de plus que le 5X. Le site Theverge.com qui a pu tester les deux mobiles ne ménage pas ses conseils : "Vous pouvez vous offrir le 6P ? Prenez celui-là, il est meilleur". Le grand mobile devra également faire face à un autre concurrent : le très beau Galaxy S6 Edge Plus. Le dernier mobile de Samsung a déjà été proposé à 650 euros et devrait l'être à nouveau. Nexus 6P et Edge Plus ont les mêmes défauts : batterie non amovible et absence de carte Micro SD. Néanmoins, le S6 possède un design qui peut faire la différence quand le Nexus 6P arbore une légère bosse disgracieuse sur le haut. Le grand smartphone a un autre gros défaut. Son processeur Snapdragon 810 a mauvaise réputation et peut rapidement chauffer. Beaucoup attendent de pouvoir tester le mobile pour voir si Huawei est parvenu à contenir ce problème.

Que reste-t-il aux Nexus ?

Face à une concurrence plus agressive sur les prix, que reste-t-il aux Nexus ? Tout n'est pas à jeter. Les deux smartphones ont la garantie d'être mis à jour par Google au moins pendant deux ans quand d'autres produits peuvent être abandonnés au bout d'un an. Ils seront toujours les premiers à recevoir la dernière version d'Android, un plus non négligeable pour les technophiles qui voudront avoir les nouveautés logicielles en avant première. De même, les deux Nexus ont des ports USB-C qui devraient devenir la prochaine norme, ainsi qu'un lecteur d'empreinte digitale que Google ne manquera pas d'exploiter au maximum. Cela suffira-t-il au grand public ? Les Nexus ont été pendant longtemps des smartphones populaires grâce à leur prix. Le Nexus 6 avait déjà marqué une rupture avec un tarif haut de gamme, le 6P confirme la tendance quand le 5X est trop entre deux eaux pour se distinguer. Avec ces deux smartphones, Google confirme que les Nexus ne sont plus là pour casser les prix. D'autres s'en sont chargés depuis longtemps et les Nexus vont devoir dépasser leur statut de vitrine pour convaincre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut