Le mobile dangereux ? Ces smartphones avec DAS faible

L'Agence nationale vient de rendre son avis sur l'exposition aux ondes électromagnétiques, affirmant que ces dernières pouvaient provoquer des "modifications biologiques". Par ailleurs, elle conseille d'avoirs recours au kit mains libres pour les utilisateurs intensifs, mais aussi d'opter pour des téléphones avec des DAS faible. Lyon Capitale vous propose sa sélection des meilleurs smartphones qui respectent cette recommandation.

Les mobiles sont-ils potentiellement cancérogènes ? Pour l'Agence nationale, ils provoquent surtout des "modifications biologiques". En ce qui concerne les utilisateurs intensifs, rien ne remplace ce bon vieux principe de précaution qui passe par l'utilisation d'un kit mains libres ou d'un téléphone avec un débit d'absorption spécifique à la tête, faible (le fameux DAS). Cet indice renseigne sur le niveau de puissance des ondes émises par le téléphone et doit être le plus bas possible. En Europe, il ne doit jamais dépasser 2 Watts par kilogramme pour 10 grammes de tissus. Une grande partie des mobiles vendus dans l’hexagone se situent entre 0,7 et 1 W/kg.

Samsung, référence sur la question

Alors que les iPhone remportent régulièrement la bataille de la popularité auprès du grand public, dans la course aux DAS les plus faibles, ce sont les smartphones de Samsung qui s'en sortent souvent le mieux. Le constructeur coréen qui a presque toujours recours au plastique pour la construction de ses mobiles parvient à commercialiser des smartphones Android avec un indice inférieur à 0,3 W/kg. La référence qualité/DAS reste encore aujourd'hui le grand Galaxy Note 2 et son 0,171 W/kg. Énorme et donc moins pratique à utiliser avec un écran de 6,3 pouces, le Galaxy Mega revendique un DAS de 0,14 tandis que les "petits" derniers, le S4 et le Note 3 sont respectivement à 0,285 et 0,29.

Les iPhone juste en dessous de 1 W/kg

Du côté de chez Apple, on n'est visiblement pas très fier de ses DAS puisqu'il faut aller les chercher tout en bas de la page des caractéristiques techniques et ils sont écrits en tout petit caractère. Ainsi, l'iPhone 4S est à 0,988, le 5C à 0,956 et le 5S à 0,979 W/kg. Néanmoins, Apple n'est pas le plus mauvais des élèves et reste loin de la limite des deux watts par kilogramme contrairement au Blackberry Bold 9790 qui affiche un DAS à 1,86 W/kg.

Les alternatives

Avec 0,55 W/kg, le Sony Xperia Z n'a sans doute pas le meilleur DAS du marché, mais il reste une solide alternative à l'iPhone grâce à sa construction exemplaire et haut de gamme. Les allergiques à Samsung mais désireux d'avoir un grand écran de 5,5 pouces pourront se tourner vers le LG Optimus G et son DAS à 0,42 W/kg.

Enfin pour les petits budgets, les DAS élevés ne sont pas une fatalité, l'Acer Liquid E2 est vendu à moins de 180 euros est pourtant bénéficie d'un DAS à 0,227. De son côté, le Nexus 4 de Google, toujours aussi excellent un an après son lancement, est désormais commercialisé à 249 euros en version 16 Go, s'en sort relativement bien avec un DAS de 0,407 W/kg. Enfin, les adeptes des Windows Phone pourront se tourner vers le Samsung Ativ S, vendu autour de 200 euros et disposant d'un DAS de 0,309 W/kg. Dans tous les cas, rien ne remplace le kit mains libres, filaire de préférence !

Les constructeurs renseignant parfois deux DAS : un pour la tête, l'autre pour le corps, les données présentées ici sont uniquement celles qui concernent la tête et correspondent aux normes Européennes.

1 commentaire
  1. VincentMM - ven 25 Oct 13 à 14 h 15

    En effet les téléphones samsung et leurs composition en plastique permettent une réduction des DAS. Cependant, les utilisateurs d'iPhones avec des protections anti-chocs en plastiques limiteront ainsi cet indice DAS. Le fait d'utiliser le kit main libre ne solutionne pas le problème si le téléphone est situé dans la poche de son utilisateur.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut