Le film Saw 3D Chapitre final va devenir un succès grâce à Promouvoir

Le Conseil d'État a retiré le visa d'exploitation de Saw 7 3D Chapitre final. Le film va-t-il être interdit en France alors que cette décision lui permet de redevenir un succès ?

A l'heure du web sans frontière, peut-on encore interdire un film en France ? Même si c'était las cas, il ne ferait aucun doute que n'importe quel long métrage circulerait illégalement sur la toile, faisant fi de toute décision de justice.

A l'issu d'une longue bataille judiciaire, l'association Promouvoir, qui fait la promotion des valeurs judéo-chrétiennes, est parvenue à obtenir du Conseil d'État le retrait du visa d'exploitation du film Saw 3D Chapitre final. Ce dernier était sorti en 2010.

Dans un communiqué le Conseil d'État indique avoir : "constaté que le film comportait de nombreuses scènes de très grande violence, filmées avec réalisme et montrant notamment des actes répétés de torture et de barbarie, susceptibles de heurter la sensibilité des mineurs". L'interdiction au moins de seize ans était donc trop légère et le ministère de la Culture va devoir lui donner une nouvelle classification. Le film pourrait être interdit au moins de 18 ans, mais pourra toujours être exploité en France.

Grâce à cette promotion de dernière minute, le film devrait donc bénéficier d'une nouvelle carrière en Blu-Ray, DVD et VOD. Pour les adolescents à la recherche de sensations fortes, Saw 3D devient LE long métrage qui a été interdit par le Conseil d'Etat, et donc forcément celui qu'il faut voir. Selon nos propres constatations, il est à nouveau devenu populaire sur les plateformes de téléchargement illégal. Gageons que par son action Promouvoir ne pensait peut-être pas relancer la carrière d'un film quasiment oublié.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut