Black Friday

Le Black Friday enfin intéressant en France ?

Grande tradition aux États-Unis, le Black Friday est loin de s’imposer en France. Certains sites Internet et boutiques tentent l’expérience dans l’Hexagone, sans parvenir à rivaliser avec les promotions américaines.

Nous avons tous vu ces vidéos folles où des hordes d'Américains courent dans les magasins, espérant obtenir des produits à tarif réduit. Les scènes se déroulent toujours à la même période : lors du Black Friday. L'événement a lieu le vendredi après la fête de Thanksgiving et reste synonyme de prix cassés et promotions impressionnantes. Les réductions peuvent monter jusqu'à 80 %, voire bien plus. Nos classiques soldes français sont très gentils à côté des pratiques américaines.

Un Black Friday français trop timide

En France, le Black Friday n'est jamais parvenu à s'imposer. Néanmoins, c'est la première fois que les boutiques tentent de véritablement jouer le jeu. Elles n'hésitent pas à largement faire référence à l'expression américaine, à l'image d'Amazon, de la Fnac ou d'Auchan. Les festivités ont parfois commencé dès lundi pour s'achever vendredi. Cela suffira-t-il à imposer le Black Friday en France ? La chose paraît peu probable.

Les magasins et sites Internet sont encore bien trop timides, surtout lorsqu'on les compare à leurs homologues américains. La Fnac promet des réductions jusqu'à 15 %, ridicule pour un Black Friday digne de ce nom. L'enseigne promet cependant des rabais plus importants dès vendredi. Amazon.fr monte pour sa part à -60 %, mais les bonnes affaires intéressantes se sont faites très rares depuis le lancement de l'opération.

Beaucoup de bruit pour rien ?

Le vendredi 28 novembre sera donc révélateur de la timidité ou de la bonne volonté des enseignes françaises. Peu convaincantes pour le moment, elles ne devraient pas rivaliser avec la folie américaine pour 2014. L'intention est là, mais il faudra la confirmer.

Aux États-Unis, le Black Friday de cette année aura une saveur différente. Suite à l'affaire de Ferguson, où un policier a abattu un adolescent noir et ne sera pas poursuivi, plusieurs célébrités ont appelé au boycott du Black Friday. Le hashtag #boycottBlackfriday devrait être massivement utilisé sur Twitter pour relayer l'opération appelant à ne pas dépenser le moindre centime lors de cette journée emblématique.

à lire également
Tribunal administratif
L'Association de défense des riverains de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry (Acenas), défendue par l'élu écologiste Etienne Tête, avait déposé un recours auprès du Tribunal administratif demandant la suspension du permis de construire accordé à la société Goodman France pour la réalisation d'une plateforme logistique de 160.000 mètres carrés, à Colombier-Saugnieu, pour le compte du géant américain de la vente en ligne Amazon.
3 commentaires
  1. Tommy - 28 novembre 2014

    C'est vrai que j'ai l'impression qu'on en parle un peu plus cette année que les années précédentes mais rien d'exceptionnel non plus...

  2. code-promo-conforama - 6 décembre 2014

    Assez hallucinant de voir ces gens se jeter sur les soldes comme des animaux, alors qu'avec un code promo ou bon de réduction, on peut réduire le montant de son panier tous les jours de l'année, sans devoir attendre des soldes à des moments particuliers. Par exemple dans le domaine déco, ameublement, etc l'achat est moins impulsif et plus réfléchi, donc les soldes sont pas forcément utiles.

  3. code-promo-conforama - 6 décembre 2014

    Même si c'est intéressant pour les foyers à revenu modeste bien entendu. (cf précédent commentaire).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut