Deux pistes pour les étoiles

Un style résolument différent mais une même volonté : offrir quelques instants de magie aux petits comme aux grands.

La famille Gruss au grand complet est de retour sous le chapiteau de Vaulx-en-Velin avec un seul objectif : aller plus vite, plus haut, plus fort ! Sur le thème du sport est de l'olympisme, la nouvelle création du cirque d'Alexis Gruss, Allegro Sportissimo, rend hommage aux dieux du stade. Une 33ème édition qui met l'accent sur les nombreux points communs qui existent entre les sportifs de haut-niveau et les artistes de haut-vol. Le spectacle commence par un exercice de jonglage effectué par toute la troupe avec les anneaux olympiques. Vient ensuite Maud qui, dans une magnifique ascension sur fil oblique, vient allumer la flamme et annoncer le début des épreuves. Romaric, as du billard, perché tout en haut de son échelle, Nathalie et ses naïades pour un numéro de trapèze inspiré de la natation synchronisée, Syndha, l'éléphant, qui ne tarde pas à s'emparer de la Coupe du monde dans un match de football totalement débridé, des acrobates qui passent du cheval d'arçon au cheval de manège ... les prouesses équestres et acrobatiques puisées au coeur de la tradition circassienne s'enchaînent à un rythme effréné. Jusqu'au bouquet final préparé par Alexis Gruss qui lance 25 étalons au grand galop autour de la piste. Une piste qui devient Olympe le temps d'un spectacle.
De l'autre côté de Lyon, quai Perrache, Pinder a installé son grand chapiteau rouge et or. Le célèbre cirque, fondé comme Gruss en 1854, revient avec un nouveau spectacle qui met les animaux à l'honneur : Le Royaume des animaux. Parmi les treize temps forts du spectacle, il y a toujours Frédéric Edelstein et ses fauves, Sophie Edelstein et ses numéros de magie et de grandes illusions, les clowns Balders, les otaries de Conchi Munoz ou le trapèze volant des Flying Baeta. Mais cette année, on découvre aussi de nouveaux visages et de nouveaux numéros : le Trio Laruss et son numéro d'équilibre - trois corps ne forment plus qu'un seul, les Jasters et leurs arbalètes, Xelo, le champion du diabolo ou encore le vieux Schmarlovsky venu de Hongrie avec sa horde de petits animaux.
Comme à chaque fois, le cirque Pinder apporte son lot d'émerveillements et de rêve même s'il faut bien admettre qu'il a du mal à se renouveler. Le novice trouvera néanmoins plus d'aboutissement et de variété chez Pinder, le cirque d'Alexis Gruss étant plus tourné vers une forme de cirque à l'ancienne, les chevaux et les valeurs de la famille primant sur l'originalité de la mise en scène. Et pour les inconditionnels de la piste aux étoiles, les enfants, ils trouveront de quoi s'émerveiller sous les deux chapiteaux. Parce que le cirque, quel qu'il soit, c'est toujours magique.

Cirque Gruss jusqu'au 29 avril à Vaulx-en-Velin centre. Tél. 04 37 42 02 02 ou sur www.alexis-gruss.com
Cirque Pinder jusqu'au 15 avril à Lyon 2 ème, 75 quai Perrache. Tél. 04 72 22 23 23 ou sur www.cirquepinder.com

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut