Mirror’s Edge Les vertiges de la liberté

Mirror’s Edge - Les vertiges de la liberté
Dans un monde du jeu vidéo gangréné par les suites à répétition, Mirror’s Edge est une bouffée d’air frais à laquelle on ne s’attendait pas. Son concept est inédit et novateur. Le joueur prend place derrière les yeux de Faith, une acrobate chargée de transmettre les messages dans un groupe de personnes qui refusent la société libertaire. Pour éviter l’arrestation, Faith bondit d’immeuble en immeuble, telle une Yamakasi du futur. Entièrement écrit d’un point de vue subjectif, Mirror’s Edge est particulièrement immersif. Saut dans le vide, glissade dans les escalators, surf dans les métros, le jeu se démarque par des moments acrobatiques d’anthologie. La maniabilité est particulièrement instinctive et le plaisir immédiat.

Mirror’s Edge encourage les approches différentes, permettant au joueur d’avancer selon sa personnalité et ses envies. Les amateurs de sensations fortes tenteront de choisir les chemins les plus vertigineux, tandis que les pacifistes auront la possibilité de ne jamais user de la violence. Cette multiplication des approches permet de finir le jeu plusieurs fois sans jamais avoir l’impression de se répéter. Graphiquement, Mirror’s Edge est magnifique, proposant un décor futuriste urbain très crédible. Les gratte-ciel s’étendent à perte de vue et le champ de vision est particulièrement élevé. Regarder en bas provoque le vertige et accroît encore plus la sensation de liberté. Ce jeu invite à vivre comme on le souhaite, à son rythme et en suivant ses envies.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut