Pas d'image
Le premier tour des élections régionales aura lieu dans quelques heures. Depuis plusieurs semaines, L’Autre Direct, l’émission vidéo quotidienne de Lyon Capitale, reçoit les candidats* à cette élection. Pour vous aider à vous faire une idée sur chacun d’eux, nous vous proposons ce week-end de voir ou revoir leurs interviews.
municipales 2014 2© Tim Do copie
Depuis le 6 janvier, la rédaction de Lyon Capitale se mobilise pour faire vivre la campagne. Dans les villes à enjeux, tous les principaux candidats sont venus répondre à nos interviews. À deux jours du vote, nous vous proposons de les réécouter pour vous aider à faire votre choix dimanche dans l'isoloir.
Pas d'image
Pour la première fois, Gérard Collomb se présente avec assurance devant les électeurs. Oubliées, les années de traversée du désert sous Noir puis Barre. Définitivement close, la parenthèse Perben qui l'avait, temporairement, fait douter. Le maire sortant de Lyon aborde le premier tour avec l'assurance de celui qui s'enorgueillit de deux bilans plutôt bien remplis et d'une popularité qui fait défaut à ses rivaux. Il fait donc campagne sur son seul nom. Et, pour certains de ses colistiers, Gérard Collomb la joue trop “perso”.
métro oullins
L'argument phare de Gérard Collomb pour briguer un troisième mandat, c'est son bilan. En présentant son programme jeudi soir, le maire-candidat a joué la carte de la continuité. Tous ses plus grands projets découlent de ses deux précédents mandats.
sarkozi
Pour la première fois, un sondage place Nicolas Sarkozy devant François Hollande au 1er tour. L'effet Villepinte est significatif pour le candidat-président. Ses troupes pavoisent et promettent une accentuation du rapport de forces entre les deux favoris de l'élection présidentielle.
pollution
Après 23 jours de pollution aux particules fines depuis le début de l'année à Lyon, et des départs en vacances, ce week-end, en direction des stations de ski, qui ne devraient rien arranger; les présidents des associations de surveillance de la qualité de l'air en Rhône-Alpes appellent le préfet à renforcer rapidement le dispositif de prévention. Le MoDem réclame un "plan atmosphère" au Grand-Lyon.
Alain Marleix, secrétaire d'Etat à l'Intérieur, l'a confié : il ne croit pas que la droite puisse l'emporter face à Jean-Jack Queyranne. L'UMP espère un bon score d'Europe-Ecologie pour semer la confusion à gauche.
Les européennes de 2009 ont été marquées par le faible score d'un MoDem qui s'articule autour du seul François Bayrou.
Dans la foulée des faibles scores du MoDem aux européennes, des élus du parti se lancent dans une critique de la direction de la fédération du Rhône.
Il avait annoncé en mars dernier qu'il démissionnerait de la présidence du Conseil général à la fin de l'année 2008 avec, dans le viseur, un éventuel poste au sein du gouvernement.

Posts navigation

1 2 3