Une soirée Olympique !

Au terme d'une rencontre de folie, l'OL et l'OM ont fait match nul (5-5), dimanche soir, lors du choc annoncé de la 13e journée de Ligue 1. Au classement, l'Olympique Lyonnais n'est plus qu'à un point du leader bordelais.

Il y a des soirées qu’on n’est pas prêt d’oublier. Des instants d’émotions que seul le football peut procurer. Dimanche soir, dans l’antre de Gerland, le choc des Olympiques a tenu toutes ses promesses. Les deux formations ont offert un spectacle dantesque. Un match qui s’est conclu par un 5-5 qui restera à jamais graver dans l’histoire de la Ligue 1. Pour une fois, tant les abonnés de Canal +, que les spectateurs de Gerland en ont eu pour leur argent. Tout a commencé à la 3ème minute. Miralem Pjanic profite d’une mauvaise relance de Hilton pour enchaîner contrôle poitrine et frappe du droit sous la barre de Mandanda (1-0).

Neuf minutes plus tard, Marseille égalise par l’intermédiaire de Souleymane Diawara (1-1). Même pas le temps de regarder le ralenti du but phocéen, que Sidney Govou, emboîte le pas, sur un raid solitaire, pour donner l’avantage aux Gones (2-1). Dans les tribunes, on commence à comprendre, que cette rencontre prend des allures de match de handball. Juste avant la pause, Benoît Cheyrou eu la bonne idée de tenter une frappe de plus de 25 mètres provoquant une faute de main de Lloris (2-2). Déjà 4 buts à la mi-temps. Un régal.

Bien décidés à réussir un hold-up en terre lyonnaise, les Marseillais prennent l’avantage en début de seconde période par Koné (2-3). Brando enfonce le clou à la 74ème minute de jeu (2-4). A ce moment-là, rares sont ceux qui pensent que les Gones sont capables de revenir dans le coup. Et pourtant. Lisandro réduit la marque d’une petite pichenette et égalise trois minutes plus tard sur penalty (4-4). Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Michel Bastos est à la conclusion d'une exceptionnelle action collective (5-4). Gerland croit à la victoire. Seulement, sur une action marseillaise, Toulalan glisse le cuir dans ses propres cages (5-5). Un match fou, fou… qui restera à coup sûr dans les annales.

Lire sur le même sujet : Les notes des joueurs / "Ce match va rester dans les mémoires"

à lire également
faits divers
Un camion de pompiers a été volé la nuit dernière dans le 7e arrondissement de Lyon. Un jeune homme, en état d’ivresse, a parcouru une partie du 7e arrondissement au volant du véhicule volé.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut