Un Lyon à deux visages

Au terme d'un match très animé, les Lyonnais sont passés du très mauvais en première période au très bon en seconde mi-temps.

Dès la 12e minute de jeu, l'OL se fait surprendre par Klose, qui récupère le ballon à l'entrée de la surface après un cafouillage de Toulalan et Makoun. L'Allemand ouvre son pied, ne laissant aucune chance à Lloris. A peine 30 secondes plus tard, Mounier déborde côté gauche et centre pour Benzema qui frappe dans le petit filet. Mais 26 minutes plus tard, le réalisme allemand frappe encore. Ribéry, lancé par Toni, crucifie Lloris d'une frappe enroulée dans le coin droit de la cage. Et seulement une minute après une frappe sur le poteau d'Ederson, Klose assome l'OL et inscrit le troisième but du Bayern Munich après un centre de Ribéry. Dangereux offensivement, les Lyonnais, bien trop laxistes et attentifs, sont menés 3-0 à la mi-temps.

Dès le début de la seconde période, les Lyonnais sont beaucoup plus tranchants, et seront récompensés dès la 52e minute de jeu. Rensing repousse une frappe d'Ederson. Govou, qui avait suivi, marque dans le but vide. L'OL se crée alors de multiples occasions, notamment par Govou, qui voit sa tête repoussée par le poteau. L'OL réduira finalement le score à la 66e minute de jeu par Benzema, bien servi par Toulalan. Fred aurait même pu égaliser à 10 minutes du terme de la rencontre, mais Rensing, auteur d'un grand match, réalise un arrêt incroyable sur sa ligne, et repousse d'une claquette la tête du Brésilien.

Malgré la défaite, Claude Puel peut être satisfait du match de l'OL. Le réalisme allemand aura eu raison de l'envie lyonnaise.

Réactions :

Sidney Govou (au micro de Canal+) : " Ils ont eu un maximum de réussite, et nous, on a été maladroit, malchanceux et très naïf. A 3-0, c'était pas évident dans la tête, je suis fier de ce qu'on a fait. "

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut