Trophée des champions : un OL sans complexes face au PSG

Si l'ogre parisien fait toujours peur, les Lyonnais comptent bien jouer avec leurs atouts ce samedi soir en Autriche, et pourquoi pas repartir avec le Trophée des champions en poche.

Avec R.B, notre envoyé spécial à Klagenfurt (Autriche)

"A l’Olympique lyonnais, on a cette volonté de gagner des trophées". Bruno Genesio a prévenu dans la semaine, le Trophée des champions est dans le viseur lyonnais. Face à un colosse parisien fragilisé par des absences nombreuses, l'OL veut jouer sa carte à fond. Bien préparés grâce à une pré-saison réussie (trois victoires pour un nul), les Lyonnais avancent sûrs de leurs forces.

Des certitudes qui feront forcément du bien à une période où beaucoup d'équipes oscillent encore entre réglages tactiques et préparation physique. Bruno Genesio devrait faire confiance au même onze de départ que contre Benfica (Lopes – Morel, Nkoulou, Yanga, Rafael – Gonalons, Tolisso, Darder – Cornet, Lacazette, Fekir). Serein à l'entraînement hier, le groupe lyonnais semble prêt à en découdre avec le champion de France.

 

"On va jouer notre chance à fond car il ne faut pas avoir de regrets à la fin du match", a glissé le coach des Gones, rappelant la victoire des siens sur le PSG à l'hiver dernier (2-1 au Parc OL en Ligue 1).

En face Paris aussi a bien négocié sa période de pré-saison et engrangé de la confiance. Et quand on connait l'appétit parisien pour les titres, on se dit que même avec des absences le PSG sera au rendez-vous. D'autant que le nouvel entraineur du club, Unai Emery aura a coeur de bien figurer pour ses débuts officiels.

Rendez-vous ce soir à 20h45 pour une rencontre qui s'annonce très disputée.

Pour plus d'informations suivez notre envoyé spécial en Autriche ou rendez-vous sur Olympique et lyonnais pour retrouver toute l'actualité de l'OL 7j/7 et 24h/24.

à lire également
Le stade Francisque-Jomard, à Vaulx-en-Velin (capture d'écran Google Street View)
S’il reconnaît les factures dans les bars à hôtesses, Me Christophe Bruschi, conseil de l’ex-président du FC Vaulx Ali Rechad, visé par une enquête pour escroquerie et abus de confiance, pointe le réveil tardif de la maire, Hélène Geoffroy, qui a saisi le procureur de la République en mars. L’avocat justifie les mouvements d’argent autour de la commission sur le transfert de Kurt Zouma à Chelsea par une tentative d’escroquerie dont aurait été victime son client.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut