Quel adversaire en huitième ?

Une seconde place qui implique deux inconvénients : tomber sur un adversaire qui aura fini premier de sa poule et jouer le match retour des 1/8e de finale à l'extérieur. Un double obstacle pas forcément insurmontable pour les Lyonnais, qui sont toujours invaincus loin de leur base cette saison dans leur campagne européenne (1-1 à Munich, 5-3 à Bucarest, et 2-1 à Florence).

En revanche, la liste des prétendants possibles à de quoi effrayer plus d'une équipe. On retrouve le champion en titre, Manchester United, que l'OL avait affronté l'année dernière au même stade de la compétition (2-1 pour les Anglais sur l'ensemble des deux matchs). Sont présents également, 3 des 4 derniers vainqueurs de la Ligue des Champions : le FC Barcelone, Liverpool et le FC Porto, seul le Milan AC manquant à l'appel. Mais les clubs italiens ne sont pas en reste puisque l'AS Roma et la Juventus de Turin, de retour au premier plan, seront susceptibles de tomber contre les septuples champions de France. Le club grec du Panathinaïkois fait figure de petit poucet dans cette liste de cadors européens ; un tirage qui serait le bienvenu du côté de Gerland. Cependant, si on se penche sur les deuxièmes de groupe, on se rend compte rapidement du niveau de la compétition : Inter de Milan, Atlético de Madrid, Real Madrid, Arsenal, Chelsea ...

Patience donc avant le tirage au sort prévu le 19 décembre à 12h à Nyon en Suisse. Les 1/8e de finale aller auront lieu les 24 et 25 février 2009, les matchs retour les 10 et 11 mars. Le chemin est encore long avant la finale au Stade Olimpico de Rome le mercredi 27 mai 2009 ...

Thomas Dioudonnat

à lire également
Le stade Francisque-Jomard, à Vaulx-en-Velin (capture d'écran Google Street View)
S’il reconnaît les factures dans les bars à hôtesses, Me Christophe Bruschi, conseil de l’ex-président du FC Vaulx Ali Rechad, visé par une enquête pour escroquerie et abus de confiance, pointe le réveil tardif de la maire, Hélène Geoffroy, qui a saisi le procureur de la République en mars. L’avocat justifie les mouvements d’argent autour de la commission sur le transfert de Kurt Zouma à Chelsea par une tentative d’escroquerie dont aurait été victime son client.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut