OL / Valenciennes : La méthode Coué

'Pour moi, il n'y a pas de problème. On pouvait jouer ce match. La preuve, le final nous donne raison.' Venu faire son show devant les médias, Bruno Coué était probablement le seul à n'avoir pas vu que la pelouse de Gerland était gorgée d'eau. 'Cette rencontre s'est déroulée dans de très bonnes conditions. Avec un petit peu d'eau sur certaines parties du terrain.'a-t-il ajouté.

Consultant pour RMC, l'ancien arbitre international, Joël Quiniou regrette que cette rencontre soit allée jusqu'à son terme compte tenu des conditions climatiques. ' Il fallait faire jouer au départ parce que les conditions de jeu étaient acceptables au coup d'envoi, mais ça s'est rapidement dégradé et à la mi-temps ou dans le premier quart d'heure de le seconde période les conditions n'étaient plus acceptables. On a bien vu qu'il y avait trop de flaques d'eau, trop de circulations aléatoires du ballon. Ce n'était pas digne d'un match de football de L1. On aurait du arrêter le match dans le premier quart d'heure de la seconde période'.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut