OL : toujours aussi inquiétant !

Une nouvelle fois, l’OL s’est contenté du minimum syndical en décrochant le match nul, jeudi soir, contre le Vitoria Guimaraes (1-1). Les Lyonnais continuent d’inquiéter.

Il y a des limites à ne pas dépasser. Jeudi soir, pour la 2e journée de Ligue Europa, l’OL n’avait pas envie de jouer. Pas envie de rivaliser face à une modeste (appelons un chat un chat) équipe portugaise du Vitoria Guimaraes. La bande à Rémi Garde avait décidé de poursuivre sur sa lancée : c’est-à-dire d’être une modeste équipe de moitié de tableau de Ligue 1. En somme de subir, multiplier les approximations, les erreurs techniques… D’être tout simplement une équipe limitée.

Alors, on aurait pu disserter, décrypter, analyser. On aurait pu parler de la défense rhodanienne remaniée en raison de la multitude de blessures, de la titularisation de Plea, de la nouvelle blessure de Samuel Umtiti. Une de plus. On aurait pu mettre en exergue le premier but de la saison de Maxime Gonalons. Et même débattre s’il y avait ou non penalty pour Lyon en seconde mi-temps (même si sur les images, il ne semble pas y avoir faute sur Lacazette). Assurément, on aurait pu se faire violence et rédiger un bel article ; mais à quoi bon ? Mis à part à radoter.

On a donc décidé d’imiter les joueurs de l’OL. Ils n’ont pas (ou mal) joué, on ne s’est pas foulé. Enfin, si. Comme eux, on s’est contenté du minimum syndical. Pour le reste, on vous laisse tout le loisir de commenter et réagir. La seule chose qu’on vous demande, c’est de rester courtois. Enfin, si vous avez envie de parler de cette équipe lyonnaise…

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut