OL - Rennes : Les notes des joueurs

Hugo Lloris (6) : Le portier de l’OL a répondu présent lorsqu’il le fallait. Il ne peut rien sur le but de Gyan.

Anthony Réveillère (5) : Pour son retour dans le onze lyonnais, le natif de Doué-la-Fontaine a fait un match sérieux dans son couloir. Il s’est effacé au fil de la rencontre.

Cris (5) : Volontaire et combatif, le "Policier" a tenté de faire la loi au sein de la défense lyonnaise. Pas évident. Notamment en fin de match, où sa remise dans l’axe, aurait pu coûter très cher à son équipe.

Jean-Alain Boumsong (4) : Fautif sur le but rennais, "Boum" n’a pas été la hauteur dans cette rencontre. Complètement dépassé par les contres-attaques bretonne, il a semblé très fébrile. Comme pour la plupart de ses coéquipiers, un match à vite oublier.

Aly Cissokho (5) : Moins en vue offensivement, il a fait son match. Sans plus.

Miralem Pjanic (5) : Son entame de match a été catastrophique. Puis, il a repris les choses en main, en tentant à plusieurs reprises de mettre Dialo en difficultés, notamment sur coups de pied arrêtés. Sans succès.

Jean-II Makoun (5) : Match sérieux du Camerounais qui au final n’a guère pesé dans l’entrejeu rhodanien.

Kim Källström (4) : Comme lors du match contre la Fiorentina, le Suédois a été très discret. Il a joué par à coups.

César Delgado (4) : Que ce soit à gauche ou à droite, "Chelito" n’a jamais réussi à faire la différence. L’une des grosses déceptions de la soirée. Remplacé à la 61ème minute par Bafé Gomis.

Michel Bastos (3) : Mise à part une frappe cadrée, le Brésilien n’a rien apporté au collectif lyonnais. Il est totalement passé à côté de son match. Une prestation très inquiétante. Remplacé à la 61ème minute par Sidney Govou.

Lisandro Lopez (7) : Esseulé sur le front de l’attaque rhodanienne, l’Argentin s’est démené pour éviter un naufrage à sa formation. Il a pesé de tout son poids offensivement. Il est logiquement récompensé par un but.

Lire sur le même sujet : A quoi jouent les Lyonnais ?

à lire également
Maxence Caqueret à l’entraînement © Stéphane Guiochon / MaxPPP / PHOTOPQR Le Progrès
Le milieu de terrain Maxence Caqueret, 19 ans, sous contrat avec son club formateur jusqu’en 2023, a hâte de faire ses débuts en Ligue 1. Portrait d’un jeune timide qui respire le football.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut