OL : Rémi Garde et la positive attitude

Après son succès laborieux en Ligue Europa (lire ici), l’OL se déplace à Lorient ce dimanche (17h). Même s'il est conscient des difficultés actuelles dans le jeu, Rémi Garde ne souhaite pas tomber dans le catastrophisme.

Des joueurs défaillants en Israël ?

"La prestation de mes joueurs a été indigne de ce que l’on doit faire et capable de faire. On a livré une rencontre en dessous de tout. C’est agaçant plus qu’inquiétant. Cependant, je ne peux pas nier qu’il y a eu certains défaillances individuelles. Je m’interroge : est-ce le groupe qui a tiré les individualités vers le bas, ou les individualités ont-elles tiré l'équipe vers le bas ? J’ai du mal à trouver une réponse. Il y a sans un doute un peu des deux."

Des inquiétudes ?

"Tout n'est pas parfait mais certaines choses fonctionnent. On a réalisé un bon début de saison avec un bilan de sept victoires, deux nuls et une défaite. C’est pas mal, non ? Je ne connais pas d’équipe qui gagne tous ses matchs 3-0, sans blessé, …Un club de football où tout est parfait, ça n’existe pas. Mon rôle, c’est d’accepter les critiques mais je ne veux pas que ça prenne le pas sur ce qui fonctionne."

Lorient ?

"Un déplacement à Lorient, c’est toujours compliqué, sur une surface particulière (terrain synthétique, Ndlr). Cette équipe ne change pas trop d’une année sur l’autre. Ils ont recruté Alain Traoré qui est un joueur puissant avec une grande qualité de frappe. Il est capable de débloquer de nombreux situations. Lorient est une équipe joueuse et bien organisée. Je m’attends à une opposition difficile."

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut