Alain Olio

OL : gros dispositif de sécurité pour la venue de Grenoble

La rencontre de CFA ce samedi contre Grenoble (15h) est considérée à risque. Une vingtaine de policiers, épaulés de près de 60 membres de services de sécurité, seront chargés de garantir le bon déroulement du match.

Après les incidents qui ont émaillé la venue de Grenoble à Saint-Priest il y a trois semaines, les Isérois se déplacent une nouvelle fois dans l'agglomération lyonnaise, ce samedi, pour y affronter la réserve de l'OL (15h).

Une rencontre sous haute tension avec un gros dispositif de sécurité pour un match de CFA. Une vingtaine de policiers seront présents en plus de 60 membres de la sécurité dépêchés par l'OL, selon Pierre Barde, responsable sécurité du club lyonnais. De son propre aveu, un tel dispositif n'a pas été vu depuis plus de deux ans pour un match de ce niveau.

“Une zone sera réservée aux Grenoblois, une autre aux supporters lyonnais”, indique-t-il, avant d'ajouter que "les forces de police seront chargées de répartir les spectateurs à leur arrivée à la plaine des jeux".

Tout le problème se trouvant dans la difficulté à différencier les supporters grenoblois des lyonnais. Sans tribune dédiée ni déplacement officiel de spectateurs et avec la plaine des jeux en accès libre, la tâche promet d'être compliquée.

Avec cinq clubs de l'agglomération lyonnaise dans la même poule de CFA, la saison s'annonce tendue dans les tribunes.

Faire défiler vers le haut