OL : De pire en pire...

VIDÉO - Quinze jours après Paris, l’OL a de nouveau sombré à Toulouse (2-0). Et pas seulement au tableau d’affichage. En dessous de tout dans l’engagement et dans le jeu, les Lyonnais ont vu leurs derniers espoirs de titre s’envoler dans la ville rose. La fin des illusions.

N’en jetez plus, la coupe est pleine. Au Parc des Princes, l’OL avait semblé toucher le fond, indigne dans l’attaque du ballon et spectateur de sa propre rencontre. Mais avec cette équipe-là, on n’est jamais au bout de nos surprises. Et oui, Lyon creuse encore. Lyon a réussi à faire encore pire. Promenés à Toulouse dimanche après-midi, les Rhodaniens ont dit adieu au titre. Un gros mot pour une telle équipe, sans âme et sans leader. Et une désillusion de plus, après les naufrages de Bordeaux, de Valenciennes, de Nice ou de Paris. Troisième à 5 matchs du terme de la Ligue 1 à égalité avec le PSG, Lyon ne mérite même pas de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Pas à la vue de ses indigentes, et répétées, prestations. Pour ne pas dire scandaleuses.

Après son heureux succès de mercredi face à Montpellier (3-2), l’OL semblait s’être quelque peu relancé. Le désenchantement sera soudain. Dès les premières minutes, les coéquipiers d'Hugo Lloris se morfondent sur le terrain, incapables d’aligner deux passes de suite. L’envie, comme la fraîcheur sont toulousaines. Le TFC, en lutte pour sa survie, balade, sans aucune résistance, un Olympique Lyonnais amorphe. Sur un coup-franc, Cetto ouvre le score, fort logiquement, devant des Lyonnais, comme souvent sur phases arrêtées, immobiles (1-0, 29ème).

Lyon finit à 9

A la pause, Claude Puel, tente, en vain, de bouger les choses. La physionomie de la rencontre, elle, ne varie pas. Seule une formation, affamée par le maintien, se promène sur le gazon du Stadium. Et Lyon va peu à peu sombrer. Michel Bastos est expulsé après deux cartons jaunes aussi mérités que stupides en une minute (65ème). Les Toulousains ne parviennent pas à doubler la marque jusqu’à ce qu’Aly Cissokho inscrive un but contre son camp (2-0, 68ème). L’arrière gauche lyonnais sera même expulsé en fin de match pour un vilain tacle (86ème). Que dire de plus…

Une déroute collective. La semaine s’annonce chaude à Lyon, en attendant le choc face à l’OM, dimanche prochain. Les Lyonnais sont désormais cantonnés à un rôle d’arbitre du duel LOSC – OM pour le titre. Et encore, ils peuvent s’estimer heureux d’être toujours en course pour le podium. Lyon n’est plus qu’une équipe sans cœur et sans éclat, rentrée dans le rang. Il est temps que les choses changent. Le coach, isolé et dépassé, ne doit pas être le seul incriminé. L’OL ne fait plus rêver. Chacun doit, enfin, prendre ses responsabilités. Et vite.

Lire aussi  : les notes des joueurs / Aulas a fait un malaise

à lire également
2 commentaires
  1. stephlyon - 1 mai 2011

    'Lyon n’est plus qu’une équipe sans cœur et sans éclat, rentrée dans le rang. Il est temps que les choses changent. Le coach, isolé et dépassé, ne doit pas être le seul incriminé. L’OL ne fait plus rêver. Chacun doit, enfin, prendre ses responsabilités. Et vite.' La vérité est là! C'est honteux ce que ces joueurs viennent de nous affliger! Bastos depuis la 1ère seconde qu'il est arrivé à Lyon pense à partir, Cissokho est un abruti, Chalström est un incompétent, de même que Diakhaté, Gourcuff a un balai dans le postérieur, et j'en passe...Je suis dépité de voir mon équipe se liquéfier...en partie quand même à cause de Puel! Aulas et Lacombe, prenez des initiatives, il y a effectivement urgence et vous avez aussi votre part de responsabilité!

  2. stephlyon - 1 mai 2011

    Aulas pris d'un malaise...s'il ne réagit pas, il va se rendre malade!! Entre un entraîneur dépassé et pas au niveau d'un grand club, des joueurs pitoyables et un public débile...il faut qu'il fasse de l'ordre!! Si tout le monde pouvait y mettre du sien...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut