OL : Comment remplacer Lisandro ?

Ce mercredi, à Amsterdam, face à l’Ajax, l’OL débute une nouvelle campagne de Ligue des Champions. Avec des incertitudes. Rémi Garde devra notamment trouver une solution à l’absence de son joueur vedette, Lisandro. Quelles possibilités s’offrent à l’entraîneur lyonnais ? Décryptage.

Un premier match, face au concurrent direct pour la qualification, qui plus est à l’extérieur. L’importance de cette rencontre n’est pas à démontrer. Privé de Lisandro, Gourcuff et Cris, trois éléments de sa colonne vertébrale, Rémi Garde se trouve devant un choix cornélien. Comment remplacer "Licha" ? Jérémy Pied, 22 ans, a été testé à Dijon, à un poste qui n’est pas le sien. Il n’a pas vraiment réussi à peser sur le jeu lyonnais. Outre la carte Pied, quelles autres possibilités s’offrent à Rémi Garde ? Ce dernier va-t-il délaisser son 4-4-2, auquel il est si attaché depuis sa prise de fonction ?

Le 4-3-3, avec Gueïda Fofana

Avantages

C’est le système "à la lyonnaise" instauré par Paul le Guen pour Juninho. Il a toujours été utilisé par les entraîneurs de l’OL en Ligue des Champions depuis. Pas besoin de rappeler son efficacité. Cette configuration permettrait de renforcer l’entrejeu et de solidifier la base défensive rhodanienne. Ce 4-3-3 apparaît plus sécurisant à l’heure de défier l’Ajax chez elle.

Inconvénients

Le 4-3-3, Rémi Garde ne l’a encore jamais testé depuis son arrivée. Même à Dijon, samedi dernier, alors que Lisandro était déjà absent. Peu probable donc qu’il "expérimente" pour un match de cette importance. Cette organisation est également intrinsèquement plus défensive. Et donc contraire à l’idéal de jeu qu’il souhaite proposer. Elle reviendrait également à titulariser un joueur, capitaine de l’équipe de France des moins de 20 ans, qui n’a encore jamais, même l’espace d’une minute, porté le maillot lyonnais.

Le 4-2-3-1, avec Clément Grenier (photo)

Avantages

Très performant cet été avec l’équipe de France des moins de 20 ans, Clément Grenier a marqué des points. Jusqu’à Lyon. Lors du départ de "Miré" Pjanic en toute fin de mercato, Jean-Michel Aulas a rappelé que l’OL comptait énormément sur lui. Remplaçant samedi à Dijon, c’est le premier "jeune" à être entré en jeu. Sans doute un signe. Avec les blessures conjuguées de Gourcuff et d’Ederson, c’est le moment, pour l’Ardéchois, de saisir sa chance. Car le talent, sans conteste, il l’a.

Inconvénients

Cette organisation peine à fonctionner à Lyon depuis quelques saisons. Depuis le départ d’Eric Carrière, en somme. Et pour plusieurs raisons. Les années Juninho ont "empêché" l’émergence d’un pur meneur de jeu et Yoann Gourcuff, l’homme providentiel tant espéré, peine à satisfaire toutes les attentes depuis son arrivée. Et dans cette configuration, le rôle du numéro 10 est primordial. Rémi Garde va-t-il confier à Clément Grenier les clés du jeu de l’OL, déjà, pour un match décisif ?

Le 4-4-2, avec Alexandre Lacazette

Avantages

C’est l’organisation qui marche sous Rémi Garde. En tout cas au niveau des résultats. Utilisée, de prime abord, pour associer Gomis et Lisandro, l’absence de "Licha" redistribue les cartes. Elle peut être aussi un formidable tremplin pour Alexandre Lacazette, meilleur joueur du centre de formation de l’OL depuis deux ou trois ans et excellent à la dernière Coupe du monde des moins de 20 ans. Fer de lance de la génération montante, pur produit du club, il a toutes les capacités pour s’imposer entre Rhône et Saône.

Inconvénients

Ce système, réputé très offensif, se révèle risqué à l’extérieur, surtout face à un gros client. Dans une configuration de jeu où l’Ajax aurait davantage le ballon et dominerait la rencontre. L’OL risquerait d’éprouver des difficultés à poser son jeu. Et pourrait subir les assauts hollandais. Rémi Garde aurait également pu lancer le jeune "Gwada" dès samedi dernier à Dijon. Il ne l’a pas fait. Même en fin de match. Il serait étonnant qu’il le titularise aux Pays-Bas.

à lire également
Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet
La préfecture a adressé ce jeudi ses recommandations aux supporters nîmois pour la rencontre entre l’OL et leur club, qui aura lieu ce vendredi soir au Groupama Stadium.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut