Makoun : "Le discours de Puel passe toujours"

Alors que l'OL traverse actuellement une mauvaise passe (0 victoire toutes compétitions confondues, 2 succès seulement en 7 journées), Jean-II Makoun prend la défense de son entraîneur.

Comment vivez-vous la situation actuelle de l'OL. Etes-vous inquiet ?

C'est sûr que par rapport à nos derniers résultats, on n'est pas content. On se pose des questions. Surtout lorsqu'on ne prend pas de points à domicile. On craint les matches qui vont arriver. On a conscience, que ça ne va pas être facile. Maintenant, on n'a pas le choix, il faut aller chercher les points à l'extérieur. Même si on vient de réaliser un mauvais mois de novembre, il ne faut pas se désunir.

Etes-vous d'accord avec Hugo Lloris qui a déclaré que le mois de novembre a été catastrophique ?

Oui, je suis tout à fait d'accord avec lui. Il ne faut pas se voiler la face. Par rapport à ce qu'on a montré en novembre, tant individuellement que collectivement, c'est catastrophique. L'équipe a montré différents visages. On n'a pas le droit de réaliser de telles prestations.

Jean-Michel Aulas a annoncé que l'OL allait tout gagner au mois de décembre...

Il faut y croire et tout faire pour parvenir à réussir cet objectif. Il ne faut pas baisser la tête. Il faut tourner la page et retrouver notre jeu, notre collectif, qui nous a permis de nous sortir de pas mal de situations lors des mois précédents. On a les moyens et la qualité pour gagner contre n'importe quelle équipe. Je le répète, le plus important, c'est de rester solidaire, de ne pas se désunir.

Claude Puel est en ce moment très critiqué. Pensez-vous qu'il soit responsable des mauvais résultats ?

Je ne pense pas que ça soit de la faute d'untel ou untel. Il faut qu'on soit conscient de nos qualités mais aussi de nos productions d'un match à un autre, surtout en championnat.

Certes mais votre entraîneur a-t-il une part de responsabilité ?

Quand ça se passe mal, on essaye de trouver un coupable. On tire toujours sur les entraîneurs. Il nous a jamais dit de ne pas attaquer, de ne pas se lâcher et de ne pas jouer avec nos qualités. Son discours, c'est de jouer collectif et surtout d'exprimer nos qualités au bon moment.

Son discours passe-t-il toujours dans le vestiaire ?

Oui, il passe toujours.

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut