Grand stade Parc OL
©Tim Douet

Ligue Europa : les fans de l’OM ne passeront pas par le centre de Lyon

Pour assister à la finale de la Ligue Europa le 16 mai prochain au Groupama Stadium, les supporters marseillais iront directement au stade, sans passer par le centre ville de Lyon. Une décision prise par Thierry Aldebert, le directeur de l'organisation, de la sûreté et de la sécurité de l'OM, pour éviter d’éventuels affrontements. 

Thierry Aldebert, responsable de la sécurité de l’Olympique de Marseille, l’a assuré à l’AFP : les 8 000 supporters marseillais contourneront le centre ville de Lyon lors de la finale de la Ligue Europa au Groupama Stadium, le 16 mai prochain. “Le contexte n’est pas propice, alors même que sur les réseaux sociaux il y a des appels aux fights”, a-t-il affirmé. Si le climat parait tendu entre supporters rivaux de l’Olympique Lyonnais et de Marseille, Thierry Aldebert se veut rassurant. Il précise que le slogan “Jean Michel Aulas, on va tout casser chez toi” est une “galéjade marseillaise” et que les supporters de l’OM viendront à Lyon avec “l’esprit apaisé”. 

Sécurité renforcée

Un important dispositif de sécurité sera déployé à Lyon afin de prévenir tout débordement lors de la finale. Les examens de l’université Lumière-Lyon 2 qui devaient se tenir le 16 mai ont d’ailleurs été repoussés, pour permettre aux forces de l’ordre d’être mobilisées au Groupama Stadium. Le président lyonnais, Jean Michel Aulas, s’est aussi voulu rassurant quant aux craintes que suscite cette finale. “J’ai pris la peine de dire que Marseille sera très bien reçu, comme l’Atlético Madrid. On fera tout ce qu’il faut sur le plan de la sécurité”, a-t-il assuré au micro de la chaîne L’Équipe. 

Toutes les informations sur l’OL sur notre site Internet www.olympique-et-lyonnais.com.

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut