Ligue 1 : Bordeaux assomme Lyon

Au classement, les Girondins passent devant l'OL, désormais troisième à quatre points du leader marseillais.

La pression était sur Lyon. Après la courte mais précieuse victoire de l'OM à Lorient (1-2), ce duel entre lyonnais et bordelais constituait une première finale du championnat. Les quinze premières minutes de la rencontre sont à l'avantage des lyonnais à l'image de la 5ème minute de jeu où Ederson est fauché par Chalmé dans la surface de réparation. Stéphane Bré oublie de siffler un pénalty pourtant évident pour les Gones. Une décision qui risque de faire jaser. Lyon continue d'exercer un haut pressing et se montre menaçant par l'intermédiaire de Karim Benzema qui ne parvient pas tromper la vigilance d'Ulrich Ramé. Passé ce premier quart d'heure, les Bordelais refont surface et se procurent une succession d'occasions à l'image de la 25 ème minute de jeu : Sur un centre-tir anodin de Wendel, Hugo Lloris, sous la pression de Gourcuff, fait une grossière faute de main et, heureusement pour les lyonnais, le ballon vient mourir à quelques centimètres du gardien de l'OL. A force de pousser, Bordeaux va ouvrir le score. Après un nouveau corner frappé par Wendel, le ballon revient sur le Brésilien dont la frappe enroulée échoue sur le montant gauche de Lloris. L'ancien milieu de terrain Lyonnais Alou Diarra, embusqué dans l'axe, contrôle et place un plat du pied imparable (1-0).

Au retour des vestiaires, Lyon n'a pas le choix et doit prendre le jeu à son compte. Malgré quelques tentatives, les rhodaniens ne parviennent pas à inquiéter Ulrich Ramé. D'autant que Bordeaux, coup sur coup, est tout près de doubler la mise. A la 81 ème minute, suite à un corner de Wendel, Marouane Chamakh s'élève plus haut que tout le monde et envoie sa reprise de la tête sur la transversale de Lloris. Quelques minutes plus tard, c'est le gardien Lyonnais qui sauve son équipe contre le même Chamakh dans un face à face qui tourne à son avantage. Lyon a eu chaud et ne parviendra pas à revenir au score. C'est logiquement l'équipe de Laurent Blanc qui s'impose 1-0 dans un stade Chalban Delmas en délire. La dernière victoire de Bordeaux contre l'OL à domicile remontait au 22 mai 1999...Cette année là, les Girondins étaient sacrés champions de France. Quant à Lyon, cette équipe là ne fait plus peur, ni rêver. Pire, elle pourrait bien être amenée à jouer la coupe Intertoto la saison prochaine si elle ne se ressaisit pas au plus vite.

Razik Brikh

Réactions d'après-match :

Claude Puel (LFP) : 'On a fait une bonne entame. On est très bien entré dans le match. C'était un match âpre, disputé, avec beaucoup d'intensité. On a été bien présent tout au long du match, dans les intentions on y était, mais dans la réalisation, il nous a manqué un petit quelque chose et plus de justesse dans la passe. C'est dommage d'avoir gâché autant de possibilités. On a eu un peu trop de déchets dans certaines passes, trop facilement interceptées. Sur le plan comptable, on perd des points, du terrain mais il reste 18 points à prendre. Il y a encore de quoi faire, mais c'est dur d'accepter la défaite ce soir car nous étions bien présents même si cette équipe bordelaise nous a mis beaucoup de pression sur les coups de pied arrêtés.'

Laurent Blanc (au micro de Canal +) : 'Nous avons gagné contre une très bonne équipe de l'Olympique Lyonnais. Ils ont répondu présents au pressing en début de match avant que nous ne prenions le dessus physiquement. Quant à nos ambitions, nous verrons dans 15 jours.'

Karim Benzema (au micro de Canal +) : 'Ca a été un beau match, que nous avons dominé même s'ils ont eu des temps forts, notamment sur coups de pied arrêtés. C'est une défaite mais on a les capacités de réagir, rien n'est fini.'

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut