L'OL sauve l'essentiel (vidéo)

Malgré une prestation plutôt moyenne, l'OL s'est imposé à Monaco (0-2), pour l'ultime journée de Ligue 1. Les Lyonnais, finalement troisièmes du Championnat, se sont qualifiés pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. L'essentiel est sauf.

De notre envoyé spécial à Monaco.

Un match à 20 millions d'euros. Une rencontre capitale pour l'avenir du club lyonnais. Jamais, on aurait pu miser sur un tel scénario pour cette dernière journée de Ligue 1. Et pourtant. Sur le Rocher, la bande à Puel était dans l'obligation de s'imposer pour "sauver" une saison qualifiée de "difficile" et "usante" par Jérémy Toulalan. Encouragés par environ 300 supporters lyonnais, les Rhodaniens avaient décidé de ne pas prêter attention au résultat du match Saint-Étienne – PSG, décisif pour l'obtention de cette troisième place qualificative pour la Ligue des Champions. Et du coup, de tout donner sur le pré de Louis II.

Disposé en 4-2-3-1 avec Ederson en soutien de Lisandro, Lyon semble inhibé par l'enjeu et se procure trop peu d'occasions pour inquiéter une équipe de l'ASM, en quête du moindre faux pas pour ouvrir le score. Il n'en sera rien au terme d'une première mi-temps monotone où les Gones ont été au niveau de leur saison, c'est-à-dire médiocre.

Diakhaté et Lisandro buteurs

Toujours aussi peu enclin à mettre le turbo, l'OL met du temps à se réveiller à l'entame de la deuxième période. Jean-Michel Aulas assis aux côtés de Bernard Lacombe, semble dubitatif quant à la prestation d'une formation lyonnaise toujours aussi fébrile dans le jeu. Lloris doit encore sortir le grand jeu pour sauver la maison rhodanienne. D'un splendide arrêt de la main opposée, il sauve les siens (53e). Une nouvelle fois.

L'ancien Niçois va trouver écho à son intervention avec une belle action menée par Ederson – l'un des meilleurs lyonnais, remplacé par Maxime Gonalons (64e) – qui sert parfaitement bien Lisandro dont la frappe passe au ras du poteau droit de Sébastien Chabbert (58e). Lyon retrouve de l'allant. Et pousse. Sur un coup franc raté de Kim Källström, repris par Gonalons. Chabbert repousse, Diakhaté surgit de nulle part et crucifie (0-1, 67e). Quelques minutes plus tard, Saint-Etienne ouvre la marque face au PSG. Lyon est béni. Chahutés par ses supporters, les Monégasques n'arrivent pas à refaire surface. Lyon en profite pour doubler la marque. Lisandro expédie le ballon au fond des filets de Chabbert (82e). Pour le 17ème but de l'Argentin en Ligue 1 cette saison.

Ouf, c'est terminé !

Malgré une dernière prestation à la hauteur de ses dernières sorties, Lyon sauve les meubles. Sans aucune folie. Mais l'essentiel est ailleurs. L'équipe lyonnaise termine à la troisième place de Ligue 1. Inespéré. Pour la 13ème année consécutive, l'OL finit sur le podium. Un soulagement. Économiquement, Lyon atteint ses objectifs. Sportivement, c'est une toute autre histoire. Les années fastes du club olympien sont belles et bien terminées. Avec une telle équipe, difficile de prétendre à davantage.

à lire également
Groupama Stadium Décine © Tim Douet
La métropole Grand Lyon met en place dès aujourd’hui et jusqu’au 15 octobre 2020 une concertation publique sur la construction de l’Arena de l’OL. Le projet vise à accueillir quelques 16 000 personnes et entre 80 à 120 manifestations par an.
Faire défiler vers le haut