L'OL s'impose 3-2 au bout du suspense

L'OL était revenu à égalité suite à deux coups francs de Juninho (39', 73'). Le match nul entre Bordeaux et Marseille (1-1*) permet aux Lyonnais de s'installer en tête du championnat, avec deux points d'avance sur l'OM.

Ils ont dit :

Maurice Cohen (président de Nice) : 'C'est une honte pour le sport. Comment faire aimer le football aux gens lorsque l'on voit des scandales pareil ! Comment expliquer aux amoureux du football, de notre équipe que ce sport est beau et juste après le match de ce soir ? L'arbitrage a été nullissime, particulièrement le juge de touche qui a été ce soir en dessous de tout. On ne peut pas accepter de se faire abuser de la sorte. Ce soir, je suis écoeuré. Nous allons étudier tous les recours, devant les tribunaux civils s'il le faut. On ne peut pas se laisser faire sans rien dire'

Cyril Rool (Nice) : 'Franchement, je suis partagé. Il y a un litige sur les trois buts des Lyonnais. Même si mon exclusion est méritée, je pense que c'est l'arbitre qui aurait dû recevoir un carton rouge.'

Claude Puel : 'C'est une belle victoire car nous étions menés 2-0. On s'est procuré beaucoup occasions mais nous nous sommes heurtés à un super Lionel Letzi. L'équipe a répondu présent et a montré du caractère. C'est dur pour les niçois car ils menaient au score mais je ne souhaite pas commenter les décisions arbitrales.'

Loïc Rémy (Nice) : 'Je n'avais jamais eu l'occasion d'être titulaire à Gerland. Cela m'a fait bizarre d'être du côté niçois. Il faut prendre ce genre de match pour avancer. L'arbitrage ? Il y a un arbitre, il faut le respecter. Le match est maintenant terminé, il faut passer à autre chose.'

Jean-Michel Aulas : 'Cela s'est peut-être joué sur des actions que certains décriront comme litigieuses mais nous avons eu un nombre d'occasions très supérieur aux Niçois. Je pense qu'à l'arrivée on était un peu surpris car l'équipe était menée 2 buts à 0. Cela démontre la qualité morale de notre équipe. Nous sommes parvenus à marquer 3 buts alors que nous étions menés et c'est donc une bonne nouvelle que de pouvoir renverser la tendance. Sur le deuxième coup franc de Juninho, l'arbitre de champ à bien expliqué sa décision et considère que Fred Piquionne ne fait pas action de jeu. Puis sur le penalty, le joueur Niçois effleure le ballon de la main.' (olweb)

Les autres résultats* :

Le Mans - Toulouse  : 1-2
Valenciennes - Grenoble : 1-1
Auxerre - Nancy : 1-1
Rennes - Le Havre : 1-1
Monaco - Lorient : 2-0

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut