Moussa Dembélé ©PHILIPPE DESMAZES / AFP

L'OL poursuit sa bonne série à domicile contre Montpellier (3-2)

Quatre jours après son élimination en huitièmes de finale de la ligue des Champions, au Camp Nou, face au FC Barcelone (5-1), les Lyonnais ont repris leur marche en avant, à domicile, en championnat, en battant Montpellier (3-2), au Parc OL de Décines, ce dimanche.

Les Lyonnais retrouvaient leur "formidable outil" de Décines, ce dimanche, 15 jours après y avoir étrillé Toulouse (5-1). Et pour ce grand retour à domicile, après l'élimination en ligue des Champions en milieu de semaine, les joueurs de Bruno Genesio ont triomphé d'un nouveau visiteur occitan. Après un bon début de match, Martin Terrier ouvrait la marque au bout de 12 minutes de jeu. Bien trouvé dans son couloir après un très bon mouvement lyonnais, Rafael centrait pour l'ex-Strasbourgeois, qui coupait au premier poteau. Malgré une bonne intervention de Benjamin Lecomte - auteur d'un excellent match avec 10 arrêts - , l'ailier lyonnais pouvait reprendre et pousser le ballon au fond des filets.

Relâchement

Peu inquiétés les Lyonnais concèdent à la 36e minute un coup-franc idéalement placé pour la patte soyeuse de Florent Mollet, qui transforme d'un magnifique coup de pied brossé sous la barre de Mathieu Gorgelin. Comme tout le stade, Jean-Michel Aulas se dit alors que son OL retombe dans ses travers habituels, et une suffisance qui lui a déjà coûté beaucoup de points cette saison. D'autant que Mollet, encore lui, oblige le portier lyonnais à une parade dans la foulée. Le président de l'OL descendra dans les vestiaires à la pause.

Dembélé encore et toujours

Au retour des vestiaires, Lyon accentue sa pression sur la cage de Lecomte, mais le gardien héraultais se démène pour préserver les siens. Jusqu'à la 58e minute et le service parfait de Tanguy N'Dombélé pour Moussa Dembélé, qui conclut d'un tir croisé du pied droit. Le 5e but de l'avant-centre Espoir en trois matchs de championnat. Après une première occasion litigieuse dans la surface sur Terrier, Clément Turpin siffle un pénalty pour Lyon pour une faute sur Bertrand Traoré (71e), mais Nabil Fekir manque le cadre. C'est finalement Houssem Aouar qui fait le break un quart d'heure plus tard, d'une jolie tête plongeante entre les jambes de Lecomte. Mais comme Lyon ne peut marquer sans encaisser de but ensuite, l'inoxydable Souleymane Camara réduira la marque pour Montpellier dans les arrêts de jeu.

Anecdotique, heureusement, pour les hommes de Bruno Genesio qui mettent la pression sur Lille, battu par Monaco vendredi, et prennent six points d'avance sur Marseille avant le choc de ce soir entre le PSG et l'OM. De quoi envisager sereinement la période de trêve internationale qui s'ouvre.

Retrouvez toute l'actualité de l'OL sur notre site Olympique et Lyonnais !

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.
1 commentaire
  1. JANUS - 17 mars 2019

    Montpellier c'est pas le Barça mais ca fait plaisir !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut