L'Asvel s'impose au caractère à Dijon

Privée de deux de ses leaders, la Green Team est allée s'imposer en prolongation à Dijon (72-79). Les joueurs de Lyon-Villeurbanne sont 8e de Pro A.

En vert et contre tout. L'Asvel avait beau être privée de Trenton Meacham et Charles Kahudi ou ne s'être imposée qu'une fois en dix ans au Palais des sports Jean-Michel Geoffroy, elle a quand même réussi à triompher de Dijon ce vendredi soir. Au bout du suspense, après une prolongation gérée de mains de maître par DeMarcus Nelson (15pts, 7rbs et 4ass).

Une belle preuve de caractère de la Green Team qui a su retrouver des ressources alors qu'elle avait été rejointe après une première demi-heure très solide. Solidaires et agressifs au rebond, les partenaires de Darryl WATKINS (16 pts et 9rbs) ont fait la course en tête tout au long du match. Ils ont compté jusqu'à 17 points d’avance dans le 2e quart-temps (14-31), ou 15 en début de 4e (41-56).

Si David Holston a réussi a arraché la prolongation sur la dernière possession de Dijon, l'Asvel a su se remobiliser pendant ces cinq minutes supplémentaires pour s'imposer et rééquilibrer son bilan en Pro A (50 % de victoire). Les hommes de John -David Jackson tenteront de basculer dans le positif samedi prochain à l’Astroballe, contre le CSP Limoges.

à lire également
Le match ASVEL-Monaco, hier dimanche, a été reporté. Il n'y a pas eu de match à l'Astroballe. A cause du coronavirus. Mais les prochains matchs à l'Astroballe, mardi contre Valence et dimanche contre Le Mans sont eux maintenus. Explications.
Faire défiler vers le haut