Jeux olympiques : les athlètes lyonnais pas au mieux pour leurs débuts

A l'image de toute la délégation française, le bilan de la première journée d'olympiades est contrasté pour les athlètes originaires de la région.

Comme Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, plusieurs têtes d'affiche de la délégation bleue n'ont pas été à la hauteur des attentes placées en elles. C'est notamment le cas des basketteurs de Tony Parker. En dépit d'un énorme second quart-temps du propriétaire de l'Asvel, les Bleus se sont inclinés face à l'Australie (66-87). Son employé villeurbannais Charles Kahudi n'a joué que 4 petites minutes. Vainqueur du championnat avec la Green Team, l'Australien David Andersen a inscrit 7 points en 17 minutes sur le parquet.

Les filles françaises brillent en sport collectif

Généralement faible pourvoyeur de médailles, le sport collectif français a en revanche été à l'honneur ce samedi chez les équipes féminines. Les basketteuses, victorieuses de la Turquie (55-39) malgré l'absence de Céline Dumerc, les handballeuses (18-14 contre les Pays-Bas) et les joueuses de rugby à 7 (40-7 contre le Kenya) se sont toutes imposées. En natation aussi les filles françaises ont brillé sur le relais 4x100m nage libre, auquel a pris part la Valentinoise Mathilde Cini, en se qualifiant pour la finale. Dans le même temps, l'Isérois Jordan Pothain a obtenu son billet pour la finale du 400m nage libre, en battant son record personnel.

Alaphilippe si proche du podium

Le bilan de cette première journée d'olympiades est donc contrasté, à l'image de la prestation des footballeuses de l'équipe de France, largement composée de Lyonnaises. En dépit d'une tête sur la barre de Wendie Renard et d'une fin de match qui aurait pu faire basculer le résultat en leur faveur, elles s'inclinent 0-1 contre les Américaines. Mitigée aussi, la performance de Julian Alaphilippe. Le coureur auvergnat a attaqué en fin de parcours sur la course en ligne, mais peut-être un peu tard. Une stratégie qui l'a obligé à prendre tous les risques dans la dernière descente, où il a chuté. Le Français obtient tout de même une belle 5e place, mais le podium était certainement accessible pour lui.

Enfin, potentielle chance de médaille en judo, le champion d'Europe en titre Walide Khyar a été sorti dès le second tour. Au rang des mauvaises nouvelles, comment ne pas évoquer aussi la glaçante fracture tibia-péroné du gymnaste Samir Aït-Saïd.

Lire aussi : Auvergne-Rhône-Alpes, une région olympique... surtout l'hiver

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut