Incidents lors du derby : Fekir et l'ASSE convoqués le 30 novembre

La victoire des Gones dimanche dernier dans le derby contre Saint-Étienne (0-5) a été émaillée de nombreux incidents. Les supporters stéphanois et Nabil Fekir sont dans le viseur de la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel et sont convoqués le 30 novembre.

La Commission de discipline de la LFP s'est réunie hier et a décidé de placer en instruction le dossier qui concerne la rencontre AS Saint-Étienne – Olympique lyonnais. Celle-ci a été interrompue à deux reprises, d'abord à cause de l'utilisation massive de fumigènes par les supporters des Verts, puis à cause d'un envahissement de terrain par ces mêmes Stéphanois.

L'ASSE devra répondre des actes de ses supporters devant la Commission de discipline. Ces derniers ont également été épinglés par la LFP à cause de certains messages sur leurs tifos.

Néanmoins, le club stéphanois n'est pas le seul concerné par la mise en instruction du dossier par la LFP, qui a également saisi le Conseil national d’éthique. Le capitaine lyonnais Nabil Fekir est aussi convoqué devant la Commission le 30 novembre.

La célébration sans doute en cause

C'est vraisemblablement à cause de la célébration du cinquième but, au cours de laquelle il avait enlevé son maillot, pour le brandir au public de Geoffroy-Guichard (photo). Cela avait entraîné l'envahissement du terrain par plusieurs de ces supporters. "Le geste en soi, je ne le regrette pas, mais c’est vrai que si j’avais su tout ce qu’il aurait engendré, je ne l’aurais pas fait", a-t-il déclaré au journal L’Équipe.

Pour un tacle appuyé qui avait entraîné son exclusion, le défenseur suisse de Saint-Étienne Léo Lacroix sera pour sa part convoqué le 16 novembre.

à lire également
Nabil Fekir félicité par Didier Deschamps lors du match amical France-Irlande, le 28 mai 2018 © Franck Fife / AFP
Alors que l'Olympique lyonnais a remporté son dernier match de la saison, à Nîmes (2-3), ce vendredi, et que le tandem Sylvinho-Juninho s'apprête à défaire ses valises, les supporters ont déjà les yeux rivés sur le marché des transferts. Jean-Michel Aulas a assuré qu'il n'y aurait pas plus de deux départs en plus de celui de Nabil Fekir, qui dispose d'un bon de sortie.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut