GPTL : Gilles Moretton perd son bébé

Canal + Events a ouvert une procédure de licenciement à l’encontre de Gilles Moretton. La société qui détient notamment le Grand Prix de tennis de Lyon (GPTL) va mettre sur la touche son créateur.

Gilles Moretton va être licencié du groupe Canal +. L’annonce en a été faite mardi. Il occupait le poste de directeur de Canal + Events. Une filière du groupe ouverte en 2008. À l’époque, Canal + venait de racheter la société Occade Sports qu’avait créée Gilles Moretton. Cette entreprise était notamment propriétaire de l’Asvel, du Grand Prix de tennis Lyon (GPTL) et du marathon de Lyon. En janvier 2008, lors de la vente d’Occade Sports à Canal + Events, l’Asvel sort du deal. Seule la régie publicitaire de l’Asvel devient propriété du groupe de médias. Aujourd’hui, Gilles Moretton viré de Canal + Events se retrouve privé de tout contrôle sur “son” GPTL. L’avenir du tournoi n’est plus entre ses mains. Il y a quelques semaines, l’ancien numéro 2 d’Occade Sports puis de Canal + Events, Antony Thiodet avait déjà été victime de la même manoeuvre.

Après Thiodet, c'est au tour de Moretton
“Il se passe ce qui arrive dans 90 % des cas quand un grand groupe rachète une petite PME. Le management a été modifié. Aujourd’hui, les conditions sont réunies pour que chacun agisse de son côté et plus dans un consensus mou comme cela a pu être le cas. Il faut mettre l’affectif de côté même si Gilles, on lui arrache son bébé”, explique Antony Thiodet.

Menace sur le GPTL

L’annonce de ces deux licenciements en peu de temps intervient au plus mauvais moment. Les dirigeants de l’Asvel, Gilles Moretton, Tony Parker et Antony Thiodet, sont en train de boucler leur projet de grande salle de basket dans l’agglomération lyonnaise. Et du coup du côté de l’Asvel, on tente de désamorcer les éventuelles conséquences qui pourraient naître du divorce Moretton-Canal + Events. “Notre business plan de la salle survit à la disparition du GPTL mais je ne vois pas l’intérêt de Canal + Events aurait à supprimer ce tournoi qui dispose d’un vrai fonds de commerce”, poursuit Antony Thiodet. Gilles Moretton a toujours été le grand activiste d’un grand tournoi de tennis à Lyon. Aujourd’hui écarté du dossier, des questions peuvent se poser sur la pérénité du GPTL. Canal + décidera seul. Les créateurs du tournoi n’ont plus leur mot à dire.

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut