En marge des JO, les pro-Tibet mobilisent

Vendredi, jour de l'ouverture des jeux, une centaine de personne ont défilé dans les rues de Lyon de l'Hôtel de Ville à Bellecour en passant pas les berges du Rhône, et retour à Hôtel de Ville. " Liberté au Tibet ". Partout dans le monde ce vendredi, des manifestations du même type se sont déroulées, comme en contrepoint à la cérémonie d'ouverture. Elles dénonçaient l'occupation de la région par la Chine depuis 50 ans, mais surtout la répression accentuée depuis les JO. Plus de 5000 tibétains seraient enfermés dans les prisons chinoises, certains même torturés. Selon les proches du Dalai Lama, celui-ci se serait volontairement mis à l'écart pendant la période des jeux, pour ménager la susceptibilité chinoise, mais aurait l'intention de relancer la demande de dialogue ensuite. Il croit à une solution négociée possible avec Hu Yintao.

Pierre Gandonnière

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut