Dijon - OL : pas question de créer le doute pour les Lyonnais

Si la rencontre d'aujourd'hui à Dijon semble facile pour les Lyonnais, une victoire leur permettrait de continuer à engranger une confiance salutaire pour la suite de la compétition, mais également pour la Ligue des Champions. Un article à retrouver sur le site olympique-et-lyonnais.com.

Bien que déséquilibré au premier regard, le duel qui opposera Lyonnais et Dijonnais ce samedi a une certaine importance du côté des Gones. Car, après avoir remporté ses deux premiers matchs de Ligue 1, l’OL se doit d’enchainer avec une troisième victoire. Voilà qui permettrait de passer la trêve internationale au chaud, lancé sur une dynamique qui ferait du bien à l’orée de la rentrée européenne. Ce samedi, il faudra donc assurer l’essentiel tout en s’affirmant au coeur du jeu, de quoi tranquillement passer les deux prochaines semaines.

L'idéal d'un match plein

Contre Caen (2-0), les Lyonnais avaient réussi une très belle première période, avec vitesse et justesse dans les transmissions, ainsi que de véritables capacités de percussion. Toutefois, une fois la mi-temps passée, l’OL avait subitement levé le pied, préférant certainement contrôler plutôt que se livrer et se faire piéger en contre. Face à Dijon aujourd’hui, l’idéal serait donc livrer un match plein, avec une certaine intensité de la première à la dernière minute de la rencontre. Car si les Gones venaient à lutter, voire à signer une contre-performance, la dynamique se briserait au pire des moments pour Genesio et son groupe : juste avant deux semaines de trêve internationale, avec une Ligue des champions qui pointera -très- vite le bout de son nez. Il ne faudra donc pas pécher par excès de confiance, et ne pas se faire de frayeur inutile contre les Bourguignons. Gagner oui, mais avec la manière.

L'importance du coaching

Ce déplacement plutôt facile sur le papier, face à une équipe qui n’a que très peu de repères dans l’élite, est donc l’occasion parfaite pour rassurer définitivement quant à la solidité du bloc lyonnais. Mettre du rythme tout au long de la rencontre passera également par des remplacements effectués tôt dans la partie, afin de faire tourner l’effectif et de créer des variations sur le terrain. Un élément qui n’a pas encore été très sollicité par Bruno Genesio, le coach des Gones ne faisant son coaching que tard dans la partie, à l’image des rencontres inaugurales disputées face à Nancy et Caen. Et pourtant, les courtes entrées en jeu de Ferri et Valbuena notamment ont fait du bien au collectif. Bruno Genesio le sait : son groupe est fin prêt pour les échéances qui l’attendent. Aligner un troisième succès ce samedi, qui plus est avec la manière, serait donc le résultat idéal avant la pause internationale pour les Gones.

Retrouvez toute l'actualité de l'OL 24h/24 et 7 j/7 sur Olympique-et-lyonnais.com
2 commentaires
  1. grandlyonnaise - 28 août 2016

    N'en déplaise au futur namer du POL, Ce match, tout à l'honneur des Dijonnais, est une claque qui remet la pendule à l'heure juste. Au fait, quid du budget pour le petit poucet Dijon par rapport à l'OL (largement subventionné par les contribuables pour la construction de son stade 'soi disant privé' et les recettes de billetterie ? Olympique LYONNAIS : 235 M€ -- et Dijon FCO : 25 M€

  2. grandlyonnaise - 28 août 2016

    AULAS, prompt à critiquer ceux qui disposent d'un + gros budget que le sien, devrait ravaler sa twittomannie d'ado sur le tard qui passe son temps à faire feu de tout bois pour polémiquer (je ne sais pas si c'est vraiment doux pour Seydoux, devenu 'le' majoritaire de l'OL !)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut