Coupe du monde 2023 : Lyon sera "aussi une terre de rugby"

L'attribution de l'organisation de la Coupe du monde de rugby à la France annoncée ce mercredi a réjoui les élus lyonnais.

La décision est actée. À la surprise générale et pour le plus grand plaisir de Bernard Laporte, président de la fédération française de rugby, la France organisera la coupe du monde de rugby 2023. Les élus lyonnais ont rapidement réagi en annonçant que la ville de Lyon est "pleinement engagée dans la réussite de cet événement". "Le public lyonnais a démontré ce mardi, lord du match France-Nouvelle-Zélande joué depuis 58 000 spectateurs, que Lyon était aussi une terre de rugby", écrivent le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, et le maire de la ville, Georges Képénékian. En effet, l'affluence du public pour ce match est le record d'affluence au Parc OL. Même pour les plus grandes affiches en football, le stade ne s'est pas autant rempli. Le précédent record du stade était aussi dû à l'ovalie, avec l'accueil de la finale de la Champions Cup opposant les Sarracens au Racing 92 attirant 58 017 spectateurs. "Fortes de leur expérience en matière d'organisation de grands événements, la Ville et la Métropole de Lyon s'associeront pour accueillir, dans des conditions optimales, équipes et supporters venus du monde entier pour cette grande fête du rugby" ajoutent les élus. Des matchs devraient avoir lieu au Parc OL, mais aussi à Saint-Etienne au stade Geoffroy-Guichard.

à lire également
Couloir du stade de Gerland, investi en par le Lou Rugby début 2017 © Tim Douet
Pour l’ouverture du Top 14 face au Stade Toulousain, l’arrière du LOU Delon Armitage était sorti sur civière à la suite d’un contact. Les examens réalisés hier ont révélé une déchirure du ligament externe. Le joueur sera absent jusqu’à la fin de saison.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut