Nabil Fekir félicité par Didier Deschamps lors du match amical France-Irlande, le 28 mai 2018 © Franck Fife / AFP
Nabil Fekir et Didier Deschamps lors du match amical France-Irlande, le 28 mai 2018 © Franck Fife / AFP

Aulas confirme l'intérêt du Real pour Fekir et demande 70 millions

Actuellement en Russie, où se déroule la Coupe du monde, le président de l'Olympique lyonnais a relancé les hostilités concernant un éventuel départ de Nabil Fekir, après son transfert avorté à Liverpool.

Jean-Michel Aulas a rendu visite à Nabil Fekir au camp de base des Bleus en Russie. Le président de l'Olympique lyonnais a également précisé les intentions de son club pour le mercato estival, ouvert depuis le 9 juin, au micro de Bein Sports. Au-delà de l'officialisation de la prolongation d'Houssem Aouar et de l'annonce du départ de Jean-Philippe Mateta pour Mayence, c'est bien la situation du numéro 10 lyonnais qui était au coeur des préoccupations.

"Je ne discute plus avec Liverpool, a précisé le patron de l'OL. Le Real Madrid ? Je crois que c'est vrai. Il n'y a pas de discussions, mais il y a un intérêt". Il a fixé le prix d'un éventuel transfert à 70 millions d'euros. Et que la rupture des négociations avec Liverpool serve de leçon, JMA n'aime pas les chipotages. D'autant qu'il a précisé à la chaîne Russia Today espérer conserver le natif de Décines dans son effectif la saison prochaine. Tout en précisant qu'il ne s'opposerait pas un départ, "si lui souhaite absolument partir". 

à lire également
Une semaine après l'altercation entre Bruno Genesio et un supporter dans le quartier de Confluence, le journal L'Equipe a publié, ce samedi, une enquête sur les dessous de cette soirée. Pas vraiment du goût du président de l'Olympique lyonnais, qui n'a pas hésité à aller au contact avec les supporters critiques sur Twitter, de manière parfois très véhémente. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut