Un OL olympique enfonce l’OM (vidéo)

Logique vainqueur de Marseille (2-0) dimanche soir à Gerland, l’OL vire en tête de la Ligue 1. Parfaitement organisés, efficaces et réalistes, les Lyonnais ont remporté haut la main ce choc du championnat grâce à Gomis et Bastos. Au classement, Lyon est premier avec 14 points sur 18 possibles, Marseille lanterne rouge. Un tournant.

Un soir de septembre 2010, l’OL sombrait dans son antre de Gerland. Humilié par son voisin stéphanois. Et plongeait dans une crise interminable. Un an plus tard, face à un autre rival historique, le décor a bien changé. Tout va mieux entre Rhône et Saône. Lyon n’a plus perdu sur sa pelouse depuis (18 rencontres sans défaites). Et quand tout va bien, tout va bien. Le petit coup de pouce de l’arbitre, la réussite. Tout le contraire de Marseille, désormais relégué à onze points du leader rhodanien. Un gouffre. Lyon, même sans Lisandro, sans Gourcuff, sans Cris, a donc passé avec brio ce premier tournant de la saison. Tous les espoirs semblent permis. Même les plus fous.

Gomis, 4 buts en 6 matchs

Dans le sillage d’un Michel Bastos de gala, l’OL ouvre rapidement le score, par Bafé Gomis, en position de hors jeu, sur un centre parfait du Brésilien (1-0, 17ème). Ce dernier double la mise dans la foulée sur une belle frappe croisée (2-0, 29ème). L’OM, déjà au fond du trou, ne s’en relèvera jamais. L’OL, supérieur tactiquement et dans l’utilisation du ballon, gère le match à sa main, sans jamais s’affoler. Et procède en contre. Didier Deschamps a beau jouer son va-tout dès la pause, procédant à de nombreux changements, le mal est fait depuis longtemps. Les Phocéens se montrent incapables de mettre en danger Hugo Lloris. Un portier des Gones parfaitement soutenu par une charnière centrale Koné – Lovren très solide et une paire de milieux récupérateurs Gonalons – Källström absolument remarquable d’efficacité dimanche soir.

Gerland ravi

Le public de Gerland, ravi, se permet même de chambrer les visiteurs, impuissants et sans défense. Son OL retrouve les hauteurs de la Ligue 1. Une première depuis plus de deux ans. Un OL avec du cœur, de la détermination, de l’envie. "L’état d’esprit collectif des joueurs a été énorme", a souligné Rémi Garde après la rencontre. L’entraîneur lyonnais peut savourer, jusqu’au prochain match, son excellent début de carrière d’entraîneur. Il ne s’est pas manqué. Mais il sait aussi que tout est un éternel recommencement. Dès mercredi, Lyon ira à Caen avant de recevoir Bordeaux samedi dans un mois de septembre marathon. Et là aussi, il faudra répondre présent. Mais avec l’état d’esprit affiché face à l’OM, l’Olympique lyonnais peut voir venir. Et rêver.

Lire aussi : les notes des joueurs

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut