L’ASVEL bat Strasbourg et se rapproche de l’Euroligue

Les joueurs de Pierre Vincent ont disposé de Strasbourg (74-65) au terme d’une grosse performance collective, avec cinq joueurs à 10 points ou plus. Il leur reste une marche à gravir pour décrocher leur ticket pour l’Euroligue.

Tony Parker peut déjà reprendre la direction d'Ostende. Le président de l'Asvel, rentré à Lyon après avoir accompagné son équipe en début de semaine, avait promis de se déplacer si ses joueurs atteignaient la finale du tournoi de qualification pour l'Euroligue.

À la faveur d'une belle victoire contre Strasbourg (74-65), la "Green Team" s'est offert le droit de rêver de disputer la plus grande des compétitions européennes. Il ne lui reste plus qu'un match à remporter, ce vendredi, contre le vainqueur de la rencontre entre Kazan et l'Hapoel Jérusalem, qui se joue ce jeudi soir.

Les recrues flambent

Devant pendant quasiment toute la rencontre, les partenaires d'Edwin Jackson (6 points, 3 rebonds, 1 passe décisive) se sont appuyés sur leurs nouvelles recrues. Ahmad Nivins (12 points), Travis Bader (10 points), David Andersen (10 points), David Lighty (13 points) et Taurean Green (15 points) ont tous posé leurs valises à Villeurbanne pendant l'intersaison.

Forte de cette nouvelle armada, l'Asvel peut se permettre de nourrir des ambitions, même si la prochaine marche, contre Kazan ou Jérusalem, sera encore plus haute.

à lire également
Le patron de Serfim, Guy Mathiolon, est très présent dans le sport lyonnais. Son groupe de travaux publics et des métiers de l’environnement aide financièrement le Lou, Lyon Asvel Féminin et le Sporting Club de Lyon (Lyon Duchère AS).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut