Michel Mercier, arroseur arrosé

"A notre époque de « despotisme doux  », le comportement pour lequel Michel Mercier est mis en cause suffit à le faire entrer dans le large champ d’attraction de l’état d’urgence - d’autant plus qu’à en croire Lyon Capitale, il traîne certaines « casseroles » du temps où il présidait le conseil général du Rhône et serait donc en capacité de récidiver."

Médiapart

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut