Immo : Lyon, Nice et Paris, les trois villes les plus chères

À l'occasion du Congrès de l'immobilier, le président de la Fnaim Jean-François Buet a dressé le bilan de l'année 2014. Constat : depuis 15 ans, à Paris, Nice et Lyon, le pouvoir d'achat des habitants est en forte baisse. La "surface achetable" y a baissé de moitié, alors qu'elle n'a reculé que de 3 % par exemple à Mulhouse. L'appartement que les Lyonnais peuvent acheter a ainsi perdu 52 m2 sur la période, tandis que les Parisiens ont perdu 19 m2.

Immo Week

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut