Action militante dans la mairie du 2e arrondissement © Sofian Choumane

Vol d'un portrait de Macron : EELV soutient la démarche à Lyon

Le partie Europe Ecologie – Les Verts Lyon a apporté son soutient à  l'action militante du collectif Action Non Violente Cop 21 qui a volé ce jeudi un portrait d'Emmanuel Macron dans la mairie du 2e arrondissement pour dénoncer l’inaction du gouvernement dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le groupe Europe Ecologie – Les Verts Lyon a apporté son soutien “à l’action non-violente d’enlèvement du portrait présidentiel qui a eu lieu ce matin dans la mairie du 2e arrondissement”. “L’inaction climatique d’Emmanuel Macron est criminelle et met les générations futures en danger”, a déclaré le groupe politique dans un communiqué.

Ce jeudi, une quinzaine de membres du collectif Action Non Violente Cop 21 ont symboliquement volé le portrait officiel d’Emmanuel Macron à la mairie du 2e arrondissement pour dénoncer l’inaction du gouvernement dans la lutte contre le réchauffement climatique.

S’en prendre symboliquement au portrait républicain du Président, c’est rappeler que l’avenir de notre République est en mis en danger par l’inaction climatique”, a ajouté le parti EELV.

Pour Gregory Doucet, secrétaire d’Europe Ecologie – Les Verts Lyon : “Notre socle républicain ne survivra pas à un changement climatique qui s’accélère dramatiquement. Quelle liberté dans une France transformée en étuve par le dérèglement climatique ? Quelle égalité quand les plus fragiles sont frappés plus brutalement que les autres par les conséquences d’un monde à +4° ? Quelle fraternité quand l’accès aux besoins de base deviendra impossible pour une grande partie de la population ? Le gouvernement doit répondre enfin sérieusement à l’enjeu climatique.

De son côté, Denis Broliquier, le maire du 2e arrondissement, a dénoncé unacte intolérable et annoncé qu'il avait déposé plainte.

Vol d'un portrait de Macron  : un “acte intolérable” pour le maire du 2e

à lire également
Georges Képénékian, au meeting d’entrée en campagne de David Kimelfeld, le 16 octobre 2019 à Lyon © Antoine Merlet
Alors que leur parti soutient officiellement Gérard Collomb, Anne Brugnera, Hubert Julien-Laferrière, Thomas Rudigoz et Jean-Louis Touraine, les quatre députés LREM de Lyon ont officiellement annoncé leur soutien à Georges Képénékian, proche de David Kimelfeld, pour les élections municipales de 2020.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut