Capture d’écran 2012-03-02 à 18.46.13

Surtaxe Hollande à 75 % : au moins 15 joueurs de l'OL touchés

François Holland © tim douet  ()

© Tim Douet

La nouvelle tranche d'impôt sur le revenu que veut instaurer le candidat socialiste à la présidentielle rattraperait au moins 15 stars lyonnaises du ballon rond dont nous publions la liste. Selon nos calculs, Yoann Gourcuff paierait 851 700 euros de plus au Fisc. L'OL va-t-il en faire les frais ?

François Hollande sera-t-il le fossoyeur du championnat de France de football et de l'Olympique lyonnais ? Le candidat socialiste a proposé d'instaurer une tranche d'imposition exceptionnelle de 75 % pour tous les revenus supérieurs à un million d'euros annuel. Peu de Français se sont apitoyés sur le sort de ces grands patrons qui affichent des émoluments annuels à six zéros. S'émouvront-ils de nos stars du ballon rond ? Le salaire moyen de Ligue 1 s'établit à 46 000 euros, loin du seuil des 106 000 euros brut mensuels (déduction forfaitaire incluse), atteint par cette nouvelle tranche d'impôt sur le revenu. Ne seraient donc frappés que les clubs de l'élite, dont l'Olympique lyonnais.

D'après nos calculs, au moins 15 joueurs de l'OL sur les 35 ayant un contrat professionnel * seraient rattrapés par le Fisc : Yoann Gourcuff (4,4 millions d'euros annuel brut), Lisandro Lopez (4,1 millions d'euros), Kim Källström (3,5 millions d'euros), Bafé Gomis (295 000 euros par mois), Jimmy Briand (280 000 euros mensuels), Maxime Gonalons, Michel Bastos, Ederson, Aly Cissokho, John Mensah, Anthony Reveillère, Dejan Lovren, Cris, Rémy Vercoutre, Hugo Lloris.

+ 60 % d'impôt pour Gourcuff

Prenons l'exemple de Yoann Gourcuff, célibataire sans enfant. Sur la base de charges salariales estimées à 20 % du salaire brut, il verserait aujourd'hui chaque année 1 423 663 euros au Fisc. Avec la surtaxe, il s'acquitterait d'un chèque de 2 275 363 euros au Trésor Public. Soit 851 700 euros de plus (+60 %).

Deuxième gros salaire de l'OL : Lisandro Lopez, lui aussi célibataire sans enfant. Son impôt passerait de 1 325 263 euros à 2 095 363 euros. Soit 770 100 euros de plus (+ 58 %). Ces simulations n'incluent pas les primes de matches, les contrats publicitaires et autres revenus financiers. Elles ne prennent pas non plus en compte d'éventuels dispositifs de défiscalisation dont ils peuvent profiter. Il n'empêche, il y aura bien pour eux un avant et un après-présidentielle.

Gare aux délocalisations de joueurs !

Cette réforme préoccupe déjà les joueurs, même s'ils font preuve officiellement de retenue. "Cela peut poser des problèmes au football français mais François Hollande ne doit pas penser qu’au football, a relativisé Bafé Gomis, lors d'un point presse jeudi. Il essaie d’améliorer le quotidien des Français. C'est vrai aussi qu’il y a un fossé énorme entre le foot français et d’autres pays européens, on le voit en Ligue des Champions. Cela risque d’amplifier la difficulté qu’on a d’attirer les grands joueurs en France." De son côté, l'entraineur de l'OL Rémi Garde a déclaré : "En tant que citoyen avec certaines valeurs, je pense qu’en temps de difficultés la solidarité doit s’exercer. C’est vrai que dans notre profession particulière, il faut veiller à ne pas favoriser un exode des footballeurs".

Cette nouvelle disposition fiscale ne baisserait peut-être pas le salaire de tous nos sportifs : comme l'explique lefigaro.fr, "de plus en plus de joueurs n'hésitent pas à ajouter dans leur contrat une clause stipulant qu'un changement de fiscalité serait à la charge de leur employeur". Autrement dit, ce serait les clubs qui feraient les frais de cette mesure. Jean-Michel Aulas l'a bien compris : "C’est contrariant, choquant. Dans une concurrence européenne, comme dans une entreprise, les gens intelligents vont là où ils ont les meilleures conditions de rémunération. Là, cette taxation supplémentaire peut toucher un tiers des effectifs à Lyon ou Paris. On va dégoûter les meilleurs. Ce n’est pas bon pour l’élévation moyenne de notre secteur d’activité, surtout quand on est en recherche d’investisseurs", s'inquiète le président de l'OL dans le Républicain Lorrain.

Que la charge incombe aux joueurs ou aux clubs, le monde du ballon rond n'a pas tardé à monter au créneau. "Si cette proposition aboutit, le championnat de France serait évidemment relégué en deuxième division européenne. Nos meilleurs joueurs qui sont sur le marché mondial partiraient", s'est alarmé Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel, sur RMC. Dans la foulée, David Douillet, ministre des Sports et soutien de Nicolas Sarkozy, a envisagé un scénario catastrophe, imaginant une perte sèche d'un milliard d'euros pour le football professionnel.

Capture d’écran 2012-03-02 à 18.46.13 ()

"Le foot ne résume pas la vie de la France"

Nous avons interrogé Michel Sapin, sherpa économiste de François Hollande, lors de sa venue à Lyon jeudi soir. "Il ne faut pas brandir le cas de footballeurs pour tenter de faire obstacle à une mesure de justice", souligne-t-il, invoquant "l'intérêt supérieur de la Nation". "Le foot ne résume pas la vie de la France". Le député de l'Indre ajoute : "Je crois savoir qu'il existe des mécanismes d'imposition particuliers qui tiennent compte des carrières courtes".

Comme nous l'explique Me Gilles Coumert, avocat spécialisé en droit fiscal au bureau Francis Lefebvre Lyon, les artistes du spectacle et les sportifs salariés peuvent opter pour le système dit de la moyenne triennale "qui permet d'atténuer les effets de la progressivité de l'impôt". Il permet de lisser ses revenus sur trois ans : les revenus perçus de 2011 peuvent être étalés sur 2012, 2013 et 2014. Mais ce dispositif n'est vraiment valable qu'à l'entame d'une ascension professionnelle.

"C'est un dispositif très utile pour accompagner la montée des revenus et ne pas assommer fiscalement une carrière qui commence, comme peut-être l'actrice de The Artist", décrypte Me Gilles Vidal, avocat spécialisé en droit fiscal. Pour un footballeur étranger, la régularisation - et le coup de massue - survient alors souvent à son départ de France. Comme l'explique Me Vidal, la charge fiscale apparaît au final généralement identique - effet de lissage ou pas - pour les joueurs à la carrière déjà bien lancée : parce que Lisandro Lopez et Yoann Gourcuff crèvent largement le plafond de revenus de la tranche supérieure, ils n'échappent pas au taux marginal d'impôt sur le revenu. Et paient plein but quoi qu'ils arrivent.

--------

* Joueurs sous contrat évoluant avec le groupe professionnel, prêtés ou jouant avec l'équipe réserve Pro 2. Le défenseur Hamdan El-Kamali ne rentre pas dans cette liste.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
28 commentaires
  1. Gérard Eloi - 2 mars 2012

    Gourcuff va payer plus de 2 millions d'impôts sur un revenu de 4400000. Ce qui fait qu'il lui reste (d'après les chiffres cités ci-dessus) 2 124 637 annuels. Soit 177 O53 euros mensuels nets ! Et vous le plaignez ? Moi pas.D'ailleurs, ce foot 'de haut niveau', voilà ce qu ej'en pense :http://centpenseespourvous.blogspot.com/2012/03/mafia-foot.html

  2. Gérard Eloi - 2 mars 2012

    Et, en effet, je ne suis pas le seul à le penser :http://www.antoinedetourne.net/hollande-foot-professionnel-victoire-par-75-a-zero/Mais Antoine Détourné, auteur de l'article du lien ci-dessus, s'exprime bien plus élégamment que moi, et attaque au fond le problème sous un autre angle.

  3. christian - 2 mars 2012

    le problème, c'est que le foot est identifié par le fric, et là, la limite n'a pas de limite, la corruption est majeure, elle est tellement importante qu'elle n'est pas évocable ..... et pourtant les 'grands' élus de notre ville en connaissent un rayon !quelle honte ! on se croirait aux pays des bananes !la preuve ? GEGE soutient ce projet de stade privé payé finalement par les contribuables, son adjoint également, tous les deux 'frères' franc maçons, osons le dire même si c'est politiquement incorrectle client ? un des quatre actionnaires majoritaires d'une société cotée en bourse (individuellement tous les 4 classés parmis les 500 plus grandes fortunes de france)et on soutient un projet privé largement compromis par des intérêts privés pilotés par le public (sans l'accord des contribuables payeurs concernés)et après moi le déluge, jamais personne n'ira rechercher pénalement les erreurs grossières auxquelles ces gens là auront exposé leurs concitoyens

  4. JC - 3 mars 2012

    Moins de professeurs, plus de footballeurs!

  5. Nicolas de Montchat - 3 mars 2012

    Le cas des footballeurs est un exemple significatif parmi d'autres : avec Hollande, la France sera un repoussoir pour les plus grandes stars et les personnes les plus talentueuses, que ce soit dans le sport, les arts, le spectacle ou les entreprises, et un aspirateur pour les assistés.En général, on ne peut pas remplacer les personnes qui gagnent plus d'un million d'euros par an. Et en général, ils sont capables d'aller gagner et dépenser ce million dans d'autres pays.Je ne suis pas sûr que ce soit une si bonne idée d'élire Robin des Bois au sommet de l'Etat.

  6. Gérard Eloi - 3 mars 2012

    Et aux USA, de Roosevelt (tranche d'impôt à...90 %) jusqu'à Kennedy qui l'a ramenée à 7O, il n'y avait plus de riches, ni de talents,...? Ils avaient émigré en URSS, sans doute ?

  7. lyonnais - 3 mars 2012

    Bien vu Hollande puisque les français sont des veaux! (note: je trouve cette mesure débile).Je serai lui, j'ajouterai l'emprisonnement des banquiers, starts des vedettes de la chanson, etc...........Avant, chacun rêvait de réussite, de vie bien confortable et bien remplie. Triste est l'avenir avec nos Hollande, Sapin, Collomb et Eloi.Messieurs dames du PS, croyez vous sincèrement que des français seront taxés à 75% ? C'est juste electoraliste vos projets de lois.Et des français vont vraiment élire ce personnage sans conviction ni charisme à la tête de la France ????? Comme disait Fabius, vous voyez ce personnage (Hollande) à la tête de la France, je rêve qu'il disait ce planquer d'art qu'est Fabius...Pour Eloi, arrêtez de nous bassiner avec l'époque de 1930/40 et la grande crise aux States, please!. Le monde change à une vitesse grand V sans nous, mais pourquoi sans nous... à cause de nos socialos toujours à contre courant.Leur mot/leur slogan, la Grêve !

  8. Gérard Eloi - 3 mars 2012

    L'emprisonnement des banquiers, M. le Lyonnais,...Ce serait logique pour ceux qui ont fraudé et volé. Emprisonnement, ou travaux d'intérêt public (il paraît qu'on engage dans les mines de sel et d'uranium).Voler, le mot n'est pas trop fort : il suffit de revoir les liaisons contre nature Goldman Sachs-Standard and Poor's pour mesurer la pourriture. Puis de se demander pourquoi les banques privées 'emprunyent' à un minable 1 % à la BCE, pour prêter à 3, 5 ou plus % ? Normal parce qu'ils sont des élites, me direz-vous ? Si c'est votre opinion,... Néanmoins, cette 'fonction' de la BCE, devenue officine privée, est une extension à l'Europe libérale de la loi Giscard-Pompidou de 1973. Rem : ce n'était pas une loi socialiste !Mon allusion à Roosevelt vous ennuie ? Un dernier mot sur le sujet : non, il n'a pas chassé les riches, comme tant le sous-entendent en angoissant.

  9. Gérard Eloi - 3 mars 2012

    (suite du précédent)Même 9O % n'ont héla pas 'chassé' les riches. Rockefeller est resté. Et a pu participer (fin des années 50) à la création de Bilderberg et sa Trilatérale. (voir + de détails sur le net). Nous continuons à payer les intérêts-exponentiels- de ces mafias. Si ça vous agréée, pas moi.

  10. lyonnais - 3 mars 2012

    Mais non votre allusion sur Rooosevelt ne me gêne pas du tout parcequ'il ne sagit pas du même contexte en cette époque(30/40) en pleine 2eme guerre mondial et la notre, monsieur Eloi!Allez je vous prends au mot, on emprisonne les banquiers mais aussi les intellectuels dit bien bensant ;-).Cher amis socialistes et de la gauche plurielle: J'ai quand même une petite, même une très grande réticence pour notre cher pays si on veut appliquer la relance US de Rooosevelt. Il vous faudra revevenir sur tous les acquis sociaux comme les vancance (plus qu'une semaine), arrêt des allocs, plus de SMIC, etc....Il faut oser le dire M. Eloi et pas comme toujours vendre du rêve, seul chose que vous savez faire hélas pour notre pays

  11. Gérard Eloi - 3 mars 2012

    Je n'ai pas dit d'emprisonner les banquiers, seulement les banquiers voleurs, nuance ! Les autres voleurs finissent bien (parfois) en taule. Pourquoi cette différence, devenue déférence envers les terroristes en col blanc ?Je ne pense pas avoir parlé d'emprisonnement des intellectuels ? Et je ne vois pas non plus en quoi la taxation à 75 % de la tranche de revenus supérieure à 1 million d'euros pourrait supprimer les acquis sociaux. La suppression des acquis sociaux, c'est dans le 'programme' de D. Kessler. Roosevelt n'aurait pas pu les supprimer : ils n'existaient pas à son époque.

  12. JC - 4 mars 2012

    Quelques propositions pour une France gagnante :- Limiter les congés payés à deux semaines choisies par l’employeur - Supprimer la notion de salaire minimum - Taxer la pauvreté pour inciter les pauvres à travailler pour s’enrichir - Faire travailler les retraités - Supprimer les allocations chômage et la sécurité sociale - N’autoriser aux couples qu’un enfant par tranche de 2000€ de salaire - Créer un paradis fiscal à Paris même - Autoriser le commerce des enfants - Ouvrir les frontières aux capitaux et les fermer aux humains - Devenir 1er producteur mondial de gaz de schiste - Multiplier les spots publicitaires, autoriser la publicité à l’école - Protéger les propriétaires contre les locataires, ponctionner les loyers directement sur salaire - Privatiser l’éducation nationale. Supprimer les écoles dans les quartiers les moins efficaces et les remplacer par des formations à un métierSoyons winners, soyons responsables!

  13. Gérard Eloi - 4 mars 2012

    @ JCIl faudrait aussi instaurer une taxe à la respiration, en fonction de la capacité pulmonaire. Car, en respirant, on chipe de l'oxygène et on renvoie du gaz carbonique (CO 2), qui est polluant.Il faudrait aussi taxer les mangeurs de féculents, car ces aliments favorisent les flatulences, lesquelles, composées essentuellement de méthane, sont encore plus polluantes que le CO 2.On voit que les pistes ne manquent pas.Pourquoi donc FH ne taxerait-il donc que les riches ? Ce serait discrimination négative,la différence riche-pauvre quant à capacités respiratoire et pétaudière n'ayant jamais été analysée à ma connaissance.

  14. lyonnais - 4 mars 2012

    Maitre Eloi,Bien sûr que Roosevelt n'a pas pu les supprimer ces acquis sociaux puisqu'elles n'excistaient pas comme d'ailleurs elles n'existent pas encore aujourd'hui au US!... ...Vous nous prendriez pour des niais ???Les intellectuels mériteraient bien une petite remise à niveau !!! avec par exemple l'accueil de réfugier avec toute leur famille dans leur apparts ou maisons pour montrer l'exemple.Vous n'avez pas dit heu, vous n'avez pas dit heu, etc... tous en prison ! je note, je note.

  15. Gérard Eloi - 4 mars 2012

    Mais c'est vous, Maître lyonnais, qui tentez de me faire passer pour un niais.J'ai écrit que Roosevelt n'aurait pas pu supprimer ce qui n'existait pas, parce que vous sous-entendez qu'une réforme 'à la Roosevelt' enlèverait les acquis sociaux. Affirmation gratuite qui eût mérité plus amples argumentations.Notez, Me lyonnais, notez,...

  16. lyonnais - 4 mars 2012

    Vous pouvez vérifier c'est exact il n'y avait et il n'y encore aucuns acquis sociaux au State......Mais appelez moi juste petit Cler je ne suis que petit, petit, petit, petit, par rapport à vous très cher Eloi à la grande pensée!.

  17. lyonnais - 4 mars 2012

    Persona non grata : Hollande.En Europe personne ne veut de lui, Chine, Russie(Poutine en rigole), USA (Obama et Ronney) n'en veulent pas non plus. Alors il faut l'éjecter avant la catastrophe......La vérité, c'est que personne ne souhaite voir le PS français à la tête de la France car si elle plonge, c'est toute l'Europe qui plongera. De plus comme l'a si bien dit The Time et Der Spiegel: 'Si Nikolas Sarkozy n'est pas réelu, ce n'est pas que la France qui y perdra, mais le Monde aussi' !.

  18. Gérard Eloi - 4 mars 2012

    'Si Nikolas Sarkozy n'est pas réelu, ce n'est pas que la France qui y perdra, mais le Monde aussi' !.Pour une 'petit clerc', vous voyez les choses avec une tentative de grandiloquence qui ressemble à de l'aveuglement.

  19. lyonnais - 4 mars 2012

    Lettre à nos amis socialistes et à leur amis de la gauche plurielle.Alors certes, il n'y à pas que les sportifs.. Il y a aussi les investisseurs.Gagner 83333.33€ par mois n'est pas du ressort de l'immense majorité mais il se trouve des patrons d'entreprise moyenne qui peiuvent y arriver, mais alors, pour quel motif se casser le Q? car 83333 diviser par 100 et multiplier par 75 = 62499€ d'impôt sur le revenu... Je ne parle même pas des revenus sur le capital imposés sur le même taux à 75%;Reste donc au patron où à ce contribuable la somme de 20834€.Donc ce contribuable aura trouvé des contrats, aura bossé, investi dans du matériel, payé ses salariés, ses taxes, (idem pour ces grands musiciens, chanteurs, acteurs ou autres qui gagnent cette somme servant de base au calcul de cette loi particulierement scélérate...) pour ne garder qu'au final que 20834€ ???Moins que des élus comme Hollande et sa clique (proche du peuple (lol) ) dont...

  20. lyonnais - 4 mars 2012

    (suite du précedent)donc... Dont une partie est défiscalisée.De qui se moque t-il se brave Hollande ??? Voudrait-il encourager la fraude fiscale, l'évasion fiscale qu'il ne s'y prendrait pas autrement !Si Hollande n'est pas capable de comprendre que: -Sans l'apport d'argent des actionnaires, il n'y a pas d'industrie -Sans industrie il n'y à pas d'emplois. -Sans patrons et cadres supérieurs il n'y a RIEN -Avec du Rien on fait des chômeurs Mais -Sans cotisations patronales et salariales il n'y aura encore moins de quoi payer le chomage.Sarko, lui, tente de rendre équitable le régime fiscal pas de nous matraquer en nous faisant avoir honte de bosser et pour gagner de l'argent.Tout l'inverse de ce que prône cette gauche française !!! SCFD

  21. Gérard Eloi - 4 mars 2012

    Mensonges, M. le clerc lyonnaisImposé à 75 % : la tranche dépassant le million d'euros annuel. Donc le pauv'gars qui ne gagne que 83 333,33 mensuels n'est même pas concerné par cette proposition.Proposition qui, néanmoins, paraît générer des effets secondaires : l'OL battu à Nancy ! Les joueurs ont-ils eu les 'jambes coupées' par l'annonce ? Et cela aura-t-il influencé la logique du championnat, l'annonce ayant été faite sournoisement hors 'mercato' ?Faudra-t-il recommencer ce championnat dorénavant faussé, puis n'organiser des élections qu'en période de mercato ? Voilà une question existentielle méritant sérieuse analyse...

  22. JC - 5 mars 2012

    Suivez votre raisonnement jusqu'au bout, on dirait que les actionnaires et les patrons font tout, et que les employés ne servent à rien. Bientôt vous prétendrez que les patrons donnent des cours, construisent des routes et soignent leurs employés. La vérité c'est que les entreprises profitent bien de l'état, mais quand il faut financer l'état, il n'y a plus personne, on préfère garder les sous pour mettre de l'essence dans des 4X4. Perso je viens de changer de patron et depuis on emploie deux personnes de moins, on a coulé deux concurrents ce qui fait encore quelques chômeurs de plus, et on n'y a rien gagné comme pouvoir d'achat ce qui fait qu'on fait encore moins marcher l'économie. Si vous croyez que l'enrichissement crée NECESSAIREMENT de l'emploi, merci de faire un tour dans la vraie vie, elle n'a rien à voir avec l'idéologie.

  23. Martin de Givors - 5 mars 2012

    L’Occident en crise danse au bord du volcan. Il n’empêche, La France dolente se laisse bercer par le chant soporifique de la « Ligue des Champions » et va s'apitoyer sur le sort de de quelques petits ''fouteux''Millionnaires qui risquent en Mai une surtaxe de leur misérable émoluments ...Et pourquoi pas sur le sort des ''pauvres'' spéculateurs du CAC 40 que l'on va priver d'une becquetée de caviar...Mais il est vrai que d'après le Président candidat, Le problème majeur qui est posé à la société Française ce sont les chômeurs qui perçoivent tous abusivement des indemnités exorbitantes...Salauds de pauvres!...

  24. Sophie_Lyon - 5 mars 2012

    Je prendrais bien plus que ça ! Hollande est bien généreux. C'est tout à fait honteux de vouloir nous faire pleurer sur le sort des joueurs de foot.

  25. lyonnais - 5 mars 2012

    @Martin de Givors, La lutte des classes n'a pas sa place en France, c'est du passé! Il faut un rassembleur républicain comme le président qui a des compétences reconnues et non ce tartuffe de Hollande qui n'ispire ni à droite ni à gauche à l'étranger tant il est léger....Tellement il est isolé sur la scène internationale que le Président Nord Coréen. Il a d'ailleurs les mêmes idées !.

  26. lyonnais - 5 mars 2012

    je rajoute tellement il à les mêmes idées fiscales que le président N. Coréen, n'est-ce pas E.Loi !

  27. Gérard Eloi - 5 mars 2012

    Dans cet échange, cinq personnes sont pour la mesure Hollande, deux seulement contre.Soit : Oui à 71,4 % ; Non à 28,6 %.Evidemment, sept commentaires ne font pas un sondage...

  28. lyonnais - 6 mars 2012

    Monsieur Eloi:Vous lui direz le jour où vous le verrez votre ami Hollande qu'il ne sera jamais le Président du MONDE, éventuellement celui de la France ! Qu'il ne peut pas imposer des refontes, des réformes de traité comme bon lui semble!En tout cas c'est toujours drôle de voir Mme V. Pecresse remettre un sapin à sa place. Le rêve du sapin. Noël, c'est fini .Pour résumer, la proposition de François Hollande, elle sent le sapin à 75...C'est bien Martine Aubry qui disait d'Hollande: -'il n'a aucune épine dorsale, il manque de caractère' 30 juin 2011 - 'il est pas fiable' 23 juin 2011 - 'Arrètez de dire qu'il travaille, François n'a jamais travaillé, il ne fout rien' 30 avril 2011

  29. JC - 6 mars 2012

    Je n'avais pas compris que 'la France forte' c'était une France qui ne pouvait rien faire, qui avait la frousse, qui baissait son froc devant les lobbies et le chantage à l'exil. Jusqu'où se prostituera-t-elle? Ce n'est pas un peu hypocrite de choisir un tel slogan quand on passe son temps à faire des aveux d'impuissance et de faiblesse?

  30. Roosevelt 2012 - 8 mars 2012

    Des rumeurs laissent entendre que les 75% de Hollande ne seront jamais appliqués...Idem pour la séparation des banques d'affaire et de dépôt qu'Hollande a également annoncée.Hollande ne serait pas le nouveau Roosevelt mais plutôt le nouveau Hoover, surnommé à l'époque 'Mister Do Nothing'Pour l'obliger à tenir ses engagements s'il est élu, signez le manifeste : Roosevelt 2012lancé par Stéphane Hessel et Lilian THURAM !http://www.roosevelt2012.fr/

  31. Tryph - 27 mars 2012

    excellente idée que cette nouvelle tranche d'impôts

  32. Collombitude - 27 mars 2012

    Merde alors, on va assister à la fuite des cerveaux, notre pays ne s'en relèvera pas. Pourvu que Jean Mimi reste parmi nous, sinon collomb risque de partir également, là ce sera la cata! enfin le bon débarras!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut