Rivalta : "de toute façon, j'emmerde tout le monde"

L'accueil à la presse a été chaleureux lors de la séance publique du comité syndical du Sytral du jeudi 4 mars. Bernard Rivalta, le président du syndicat, a marmonné un cordial "de toute façon, j'emmerde tout le monde" après avoir salué un journaliste de la presse locale. Visiblement, nous n'étions pas les bienvenus. Le cameraman de Lyon Capitale, habitué à filmer ces séances publiques, a été prié de ranger son matériel. "C'est encore moi qui ai la présidence de cette assemblée. Je vous demande d'arrêter de filmer", nous a t-il lancé.

Après une demi-heure de débats, Bruno Gentilini, l'élu UMP oullinois, mis en cause dans notre mensuel du mois de mars pour une affaire de prise illégale d'intérêts, s'est éclipsé. "Pour des raisons professionnelles" a précisé Bernard Rivalta. Le président du Sytral a également jugé bon de soutenir l'élu : "Je renouvelle à Bruno Gentilini toute ma solidarité vis-à-vis de ce qui a pu être dit comme inepties".


E.S.

à lire également
Rhônexpress
Les revenus de Rhônexpress ne devraient pas se tarir en 2018. Dans un communiqué, le service de navettes entre Lyon Part-Dieu et l’aéroport Saint-Exupéry se réjouit d’avoir battu un record de fréquentation.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut